International
URL courte
14461
S'abonner

Le président syrien Bachar el-Assad a prolongé jusqu'au 30 juin un décret sur l'amnistie aux rebelles qui rendent les armes.

« Le président Assad a promulgué un décret sur la prolongation, jusqu'au 30 juin 2017, du décret №15 datant du 28 juillet 2016 », rapporte l'agence SANA.

Fin juillet, le président syrien a déclaré que tous les Syriens ayant pris auparavant le parti des groupes armés bénéficieraient de l'amnistie à condition de déposer les armes et de se rendre aux autorités.

« Les personnes armées qui échappent à la justice seront exonérées de toute responsabilité dans le cas où elles se rendront et rendront leurs armes aux autorités judiciaires compétentes ou à la police dans un délai de trois mois à partir de la date de l'édiction de ce décret », selon le président syrien.

Auparavant, le président Assad a déclaré que la plupart des combattants libérés avaient préféré coopérer avec le gouvernement syrien.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Tags:
armements, amnistie, Bachar el-Assad, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook