International
URL courte
71105
S'abonner

La capitale saoudienne de Riyad aurait subi une attaque à la roquette, selon le portail Al-Masdar, citant un correspondant yéménite.

Selon les rapports, un missile de longue portée du type « Borkan 1 » (Volcan) aurait frappé une base militaire de Mazahimia, située dans l'ouest de la ville. Pour le moment on ne dispose d'aucune information sur les victimes ou les dommages.

Les autorités saoudiennes ont publié un démenti concernant l'attaque et expliqué la rumeur de la déflagration en évoquant un tremblement de terre local ou la chute d'une météorite. Selon certains rapports, l'état d'urgence est décrété dans la capitale saoudienne.

Selon les rebelles houthis, le missile a été tiré par des militaires yéménites, loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

Ce n'est pas la première attaque effectuée sur le territoire de l'Arabie Saoudite. En automne dernier, un missile balistique du type « Borkan 1 » a été tiré contre la ville de Taëf, située à plus de 600 kilomètres de la frontière avec le Yémen, dans la province occidentale de l'Arabie saoudite.
Par la suite, les rebelles houthis ont annoncé que leur prochaine cible serait Riyad.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont créé leurs organes du pouvoir.

Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 6 600 morts, dont environ la moitié de civils, selon les Nations unies.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les USA limitent leur aide militaire à Riyad suite à la mort de civils au Yémen
Plus de 60% des Britanniques hostiles à la vente d'armes à Riyad
Refoulé faute de pass sanitaire, il blesse par balle deux agents de sécurité en Savoie
Un projet de loi de prolongation du pass sanitaire devrait être présenté le 13 octobre
Tags:
Arabie Saoudite, Riyad, Borkan 1 (Volcan), Houthis, missiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook