Ecoutez Radio Sputnik
    Israël, un «voleur des terres» selon la Ligue arabe

    Israël, un «voleur des terres» selon la Ligue arabe

    © AFP 2019 AHMAD GHARABLI
    International
    URL courte
    19216
    S'abonner

    La Ligue arabe a accusé mardi Israël de "voler les terres" des Palestiniens, au lendemain de l'adoption d'une loi controversée qui permettra à l'Etat hébreu de s'approprier de centaines d'hectares de terres en Cisjordanie occupée.

    Cette loi controversée a été adoptée lundi soir par le Parlement israélien en troisième et dernière lecture.

    "La loi en question n'est qu'une couverture pour voler les terres et s'approprier les biens des Palestiniens", a dit dans un communiqué le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit.

    Selon AFP, le texte s'inscrit dans la continuité "des politiques israéliennes qui visent à réduire à néant toute possibilité d'une solution à deux Etats et la mise en place d'un Etat palestinien indépendant", poursuit le chef de l'organisation panarabe basée au Caire.

    Parallèlement, le royaume jordanien a "vivement dénoncé une loi provocatrice susceptible de tuer tout espoir d'une solution à deux Etats", israélien et palestinien, a déclaré le ministre jordanien de l'Information Mohamed Momani.

    Cité mardi par l'agence officielle jordanienne Pétra, M. Momani a averti que le vote au Parlement israélien risquait d'"entraîner la région dans de nouvelles violences et de torpiller tout effort de paix".

    L'Organisation de libération de la Palestine avait accusé lundi cette loi de "légaliser le vol" de terres palestiniennes, estimant que "l'entreprise de colonisation d'Israël est une entrave à la paix et à la possibilité d'une solution à deux Etats".

    Pour leur part, les Etats-Unis ont refusé de prendre position sur la loi votée par le Parlement israélien.

    Dorénavant "l'administration (de Donald Trump) a besoin de consulter toutes les parties sur la manière d'avancer", a expliqué un responsable du département d'Etat qui vient de changer de patron, Rex Tillerson ayant succédé à John Kerry.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Israël relance la colonisation de Jérusalem-Est
    Israël accélère la colonisation à Jérusalem-Est, au risque d'aggraver les tensions
    La Russie exhorte Israël à s'abstenir de tout projet de colonisation
    Tags:
    colonisation, colonies, Ligue arabe, Benjamin Netanyahu, Palestine, Jordanie, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik