Ecoutez Radio Sputnik
    Donetsk

    Kiev a contribué à attiser le conflit dans le Donbass, concède FP

    © Sputnik . Sergey Averin
    International
    URL courte
    12210
    S'abonner

    Bien que partageant le point de vue de Kiev, qui accuse les miliciens du Donbass d’agression, le magazine Foreign Policy admet que les autorités ukrainiennes sont de moins en moins enclines au compromis et ont contribué à dégrader la situation sur le terrain.

    Le gouvernement de Kiev, enclin à accuser les miliciens du Donbass d'aggraver le conflit dans l'Est de l'Ukraine, a mené des actions qui contribuent à dégrader la situation, concède le magazine Foreign Policy.

    RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Le 29 janvier, la situation s'est brusquement détériorée sur la ligne de contact, près des villes d'Avdeïevka et de Iassinovataïa, dans le Donbass. L'armée ukrainienne a lancé une offensive, mais a subi des contre-offensives, selon la république autoproclamée de Donetsk.

    Suite aux combats, qui ont duré une semaine, les deux parties ont essuyé des pertes, des civils ont été tués et blessés, de nombreux immeubles et des infrastructures ont été endommagés.

    Kiev a accusé les miliciens de cette escalade du conflit. L'auteur de l'article, Isaac Webb, partage ce point de vue, mais note que Kiev est devenu moins enclin au compromis. L'Ukraine, selon lui, n'est pas sûre de la politique qui sera appliquée par la nouvelle administration américaine vis-à-vis de ce conflit.

    Le fait que l'armée ukrainienne a lancé une offensive a été indirectement confirmé par le vice-ministre de la Défense ukrainien, Igor Pavlovski, selon lequel « mètre par mètre, pas par pas, saisissant l'occasion, les gars ont héroïquement avancé ». Des chars ukrainiens à proximité de la ligne de contact ont été pris en photo.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Reprise des violences dans le Donbass: l’explication de Savtchenko
    Que dirait Moscou si Trump rencontrait Porochenko avant Poutine?
    Donbass: la pression ukrainienne baisse à Avdeïevka, toujours forte près de Lougansk
    En Espagne, une manif pour la rupture des relations entre Madrid et Kiev (vidéo)
    Tags:
    conflit, Foreign Policy, Isaac Webb, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik