Ecoutez Radio Sputnik
    Le lieu du meurtre de Guivi, héros des insurgés du Donbass

    Le lieu du meurtre de Guivi, héros des insurgés du Donbass (VIDÉO)

    © Photo. Capture d'écran YouTube
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (85)
    16438
    S'abonner

    Un deuil de trois jours a été décrété dans la République populaire autoproclamée de Donetsk suite au meurtre d’un chef des insurgés du Donbass qui a été tué au QG de son bataillon lors d’une attaque au lance-flammes à Donetsk. Une vidéo de cette attaque circule sur Internet.

    Une vidéo filmée sur les lieux de l'attaque au lance-flammes à Donetsk, dans le Donbass, qui a coûté la vie mercredi matin à Mikhaïl Tolstykh, surnommé Guivi, commandant du bataillon Somali de la République populaire de Donetsk (DNR), a été publiée sur Internet.

    La vidéo présente l'état-major du bataillon Somali dévasté par l'incendie qui s'est déclaré sur deux étages du bâtiment après l'attaque. Les volontaires de la DNR ont bouclé l'édifice où les vitres ont été soufflées sur plusieurs étages et les fenêtres sont recouvertes de suie.

    Selon le ministère des Situations d'urgence de la DNR, 93 pompiers et 20 véhicules anti-incendie ont participé à la lutte contre les flammes.

    Le chef de la république autoproclamée Alexandre Zakhartchenko a décrété un deuil de trois jours suite à l'attentat contre Mikhaïl Tolstykh à partir de ce mercredi.

    D'après les enquêteurs, le chef du bataillon Somali a été tué dans son bureau lors d'une attaque au lance-roquette individuel à munitions thermobariques Chmel.

    Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov avait antérieurement considéré le meurtre du commandant du bataillon Somali comme « une tentative de déstabiliser la situation dans le Donbass ».

    Le ministère de la Défense de la DNR avait déclaré que l'attentat contre Guivi s'inscrivait « dans le prolongement de la guerre terroriste lancée par Kiev contre les habitants du Donbass ».

    Début février, une voiture piégée a explosé à Lougansk, capitale de la République populaire de Lougansk (LNR), l'autre république autoproclamée du Donbass. Le véhicule appartenait au chef de la police de la LNR Oleg Anatchenko. La police a indiqué qu'il s'agissait d'un attentat. Oleg Anatchenko, qui se trouvait dans la voiture au moment de l'explosion, a été tué.

    En octobre 2016, un autre chef militaire des insurgés du Donbass, Arsen Pavlov, surnommé Motorola, avait été tué dans l'ascenseur de son immeuble suite à l'explosion d'une bombe. L'attentat avait également fait plusieurs blessés. Une violente attaque que les combattants de la DNR imputent à Kiev.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (85)

    Lire aussi:

    Qui est derrière l’attentat contre le chef de la république de Lougansk?
    Les militaires ukrainiens pilonnent Donetsk au lance-roquette multiple
    Qui est Arsen Pavlov, le chef des insurgés du Donbass?
    Tags:
    deuil, meurtre, vidéo, incendie, attentat, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Mikhaïl Tolstykh (Guivi), Donbass, Donetsk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik