Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    55% des Européens veulent interdire aux musulmans d’immigrer en Europe

    © AFP 2019 Dimitar Dilkoff
    International
    URL courte
    Réactions au décret antiterroriste de Donald Trump (23)
    164418
    S'abonner

    Une étude d’opinion menée dans 10 pays européens par la fondation britannique Chatham House montre que 55% des Européens ne veulent plus de colons musulmans en Europe et que le mécontentement social de l’immigration en provenance des pays musulmans ne se limite pas à l’électorat de Donald Trump.

    En moyenne, 55 % des Européens sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle il faudrait stopper toute immigration des pays à majorité musulmane. 20 % sont en désaccord, tandis que 25 % n'en ont pas d'opinion, tels sont les résultats d'une étude réalisée par Chatham House parmi 10 000 citoyens issus de 10 pays européens.

    À signaler que ce sondage d'opinion a précédé le décret du président américain Donald Trump intitulé « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis » et imposant des restrictions pour les citoyens provenant de sept pays à majorité musulmane, qui a été révoqué par un tribunal.

    Aussi, les résultats de cette étude prouvent-ils que la peur de l'immigration musulmane ne se cantonne pas qu'aux États-Unis, loin s'en faut.

    « Nos résultats montrent que le mécontentement social de l'immigration en provenance des pays à majorité musulmane ne se limite pas à l'électorat de Donald Trump aux États-Unis, mais est largement répandu », lit-on dans un communique de Chatham House.

    Globalement, à travers les 10 pays européens impliqués dans l'étude de Chatham House une moyenne de 55 % s'accorde pour dire que toute nouvelle immigration de pays musulmans doit être stoppée immédiatement. 25 % d'entre eux ne sont ni d'accord ni opposés et 20 % s'y opposent. On trouve une majorité dans tous les pays sauf deux, soit au Royaume-Uni et en Espagne.

    Dans aucun pays, ceux qui s'y opposent ne dépassent les 32 %, et il n'y a que dans deux pays que le souhait de l'arrêt de l'immigration n'est pas majoritaire, notamment en Espagne (41 %) et au Royaume-Uni (47 %).

    L'étude montre également que ce sont surtout les plus de 45 ans et les retraités qui s'opposent à l'immigration en provenance de pays musulmans. Les jeunes de moins de 30 ans y sont moins hostiles. L'éducation apporte aussi une ligne de démarcation. Moins de la moitié des personnes très instruites s'opposent à la poursuite de l'immigration. Chez les personnes ayant un diplôme de l'enseignement secondaire, cette proportion monte à 59 %.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Réactions au décret antiterroriste de Donald Trump (23)

    Lire aussi:

    Le président tchèque contre l'immigration en Europe
    La lutte contre l'immigration conduit l'Europe vers une débâcle
    Quelle politique d'immigration pour l'Europe?
    Tags:
    pays, décret, immigration, sondage, Chatham House, Donald Trump, Royaume-Uni, Espagne, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik