International
URL courte
5519
S'abonner

Repoussés dans la partie ouest de Mossoul, les terroristes de Daech tentent d'enrôler les habitants de la ville et tuent ceux qui refusent de se laisser embrigader.

Les djihadistes du groupe terroriste Daech ont tué en une semaine 45 personnes qui ne voulaient pas combattre dans leurs rangs et tentaient de quitter la partie ouest de la ville irakienne de Mossoul, relate le journal The Times citant des habitants locaux.

Selon le journal, après avoir été repoussés par l'armée irakienne qui a réussi à reprendre la partie orientale de Mossoul à Daech, les terroristes ont commencé à forcer les habitants à combattre dans leurs rangs.

« Daech tente de recruter les jeunes gens contre leur gré. Nombreux sont ceux qui ont refusé et ont tenté de s'enfuir », a confié un habitant.

D'après les habitants, les terroristes ont fusillé lundi 40 jeunes hommes qui tentaient de traverser le fleuve Tigre qui divise la ville en deux parties.

Cinq autres personnes ont été abattues mardi. Leurs corps ont été rendus à leurs proches comme un avertissement.

« Les terroristes savent que leurs jours sont comptés, c'est pourquoi ils tentent de tuer le maximum de personnes avant d'être vaincus », a déclaré un habitant.

L'armée irakienne a lancé une opération d'envergure visant à reprendre la ville de Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak, en octobre 2016. À l'heure actuelle, l'ouest de Mossoul est toujours contrôlé par Daech. D'après l'Onu, près de 750 000 civils se trouvent toujours dans ce secteur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Témoin: à Mossoul, Daech «mord» les enfants jusqu'à la mort
Un bunker de Daech rempli d’antiquités découvert au sud de Mossoul
La ville de Mossoul au bord d'une catastrophe humanitaire
Tags:
civils, habitants locaux, tuerie, djihadisme, terrorisme, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook