Ecoutez Radio Sputnik
    des militaires turcs

    L'état-major russe exprime ses condoléances à la suite de la frappe aérienne erronée

    © AFP 2019 ILYAS AKENGIN
    International
    URL courte
    34338

    Le chef d'état-major des forces armées russes a eu une conversation téléphonique avec son homologue turc et a exprimé ses condoléances à l'égard de la mort des militaires turcs.

    Aujourd'hui, Ankara a signalé que suite à une frappe aérienne non intentionnelle des militaires turcs ont été tués, certains ont été transportés à l'hôpital.

    À cet égard, l'état-major général des forces armées russes a contacté son équivalent turc pour exprimer ses condoléances à la suite de l'erreur fatale.

    En particulier, dans une conversation téléphonique, l'incident a été discuté par les chefs des états-majors russe et turc, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou au président Valdimir Poutine.

    « Au cours de la conversation, Valeri Guérassimov (le chef d'état-major général russe, ndlr) a également exprimé ses condoléances à son homologue turc », a révélé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

    Il a aussi fait savoir que les deux pays allaient développer un nouveau plan d'actions conjointes en Syrie destiné à améliorer la coordination bilatérale pour éviter de tels incidents fatals dans l'avenir.

    « Le ministre Choïgou a noté que, lors de la conversation en question, les chefs des états-majors ont décidé d'élaborer ensemble un plan pour améliorer le mécanisme de coordination des actions conjointes pour lutter contre les terroristes en Syrie », a raconté M. Peskov.

    « Les chefs des états-majors ont convenu de renforcer la coordination des actions conjointes, ainsi qu'améliorer l'échange d'informations de la situation sur le terrain », a confirmé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

    Le président russe Vladimir Poutine a également exprimé ses profondes condoléances à son homologue turc.

    Au moins trois militaires turcs ont trouvé la mort et 11 autres ont été blessés dans une frappe russe non intentionnelle, a signalé l'état-major général turc. Ces informations ont été ensuite confirmées par le ministère russe de la Défense.

    Selon le rapport officiel de l'état-major turc, l'incident a eu lieu le 9 février à 8h40 pendant une opération aérienne contre les positions des terroristes de l’État islamique.

    « Des bombardiers russes étaient en mission, ayant pour objectif de détruire des positions de terroristes de l'État islamique, près de la ville d'Al-Bab », a déclaré à son tour le ministère russe de la Défense.

    Les militaires russes et turques ont signé le 12 janvier à Moscou un protocole portant sur la prévention des incidents au cours des opérations dans l'espace aérien syrien. Le document a établi les mécanismes de coordination et d'interaction des aviations russe et turque lors des frappes aériennes sur des cibles terroristes.

    Le 19 janvier, les avions russes et turcs ont mené une opération aérienne conjointe contre Daech à Al-Bab dans la province syrienne d'Alep. À l'issue de la mission, trois points de contrôle et de communication pris pour cibles ont été détruits, a indiqué le ministère russe de la Défense.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L'état-major turc annonce la mort de 26 terroristes de Daech à Al-Bab
    Plus de 30 civils morts dans une attaque de Daech à al-Bab, en Syrie
    Qui porte le fardeau le plus lourd dans la lutte contre Daech à al-Bab?
    Erdogan: les jours de Daech dans la ville d’Al-Bab sont comptés
    Tags:
    erreurs, frappe aérienne, aviation, Troupes aérospatiales de Russie, Valéri Guérassimov, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik