Ecoutez Radio Sputnik
    La Nouvelle route de la soie considérée comme un projet économique phare de notre siècle

    La Nouvelle route de la soie considérée comme un projet économique phare de notre siècle

    © Flickr/ Nicolas Raymond
    International
    URL courte
    8280
    S'abonner

    La Nouvelle route de la soie est un projet prometteur qui contribuera non seulement au développement de la Chine, mais également au bien-être d’autres pays, dont la Russie. Interviewés par Sputnik, des experts russes évoquent les avantages de l’initiative qui ouvre une nouvelle page de la collaboration internationale.

    La Nouvelle route de la soie est un projet chinois visant à stimuler l'économie chinoise en développant les transports vers l'Europe. Selon l'expert de l'Institut de l'Extrême-Orient de l'Académie des sciences de Russie Alexandre Lomanov, le format de la Nouvelle route de la soie repose sur l'ouverture à la diversité du monde, en offrant à tous les pays le même niveau d'implication dans les processus de mondialisation, et un accès équitable à ses bénéfices..

    « La promotion de la Nouvelle route de la soie c'est une réalité économique, c'est la construction de chemins de fer et de routes, de ports et d'autres infrastructures, c'est la création de conditions pour faciliter les investissements. C'est un terrain permettant aux pays de se débarrasser progressivement du protectionnisme », souligne M. Lomanov.

    L'expert souligne que ce projet nécessite la coordination des intérêts de tous les pays participants.

    « Voilà pourquoi c'est une plateforme très prometteuse dont l'avenir dépend de la réalisation du projet «Une ceinture, une route» en tant que projet transcontinental à grande échelle capable de s'imposer comme l'un des projets économiques les plus importants de la première moitié du XXIe siècle », selon M. Lomanov.

    Le politologue russe Fédor Loukianov est persuadé que la Nouvelle route de la soie n'est pas destinée à supplanter d'autres initiatives existantes, mais constitue une nouvelle forme de coopération internationale.

    « L'initiative de la Nouvelle route de la soie est une invention qui appartient au président chinois Xi Jinping. Il s'agit du cap le plus important fixé à la politique étrangère de la Chine, qui concentre tous ses efforts sur la promotion du projet », estime M. Loukianov.

    Pourtant, le fait que cet axe passe par certains pays potentiellement désireux de coopérer « ne suffit pas à en faire quelque chose de similaire au G20, à l'APEC ou d'autres formats », précise M. Loukianov.

    En 2013, le président chinois a proposé la construction d'une Nouvelle route de la soie, comprenant une ceinture terrestre et une route de la soie maritime. Objectif: faciliter le passage direct des marchandises de l'océan Pacifique à la mer Baltique.

    Plus de 40 pays et organisations internationales ont signé un accord de la coopération avec la Chine. Le montant des investissements des entreprises chinoises dans le pays situés sur la Nouvelle route de la soie a d'ores et déjà dépassé 50 milliards de dollars.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Chine installera des télescopes d'ondes gravitationnelles au Tibet
    600 t de marchandises à 350 km/h: un train cargo reliera Moscou et Pékin
    La Chine mise sur la «diplomatie ferroviaire» en Afrique
    Tags:
    économie, Nouvelle route de la soie, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik