International
URL courte
30649
S'abonner

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine a déclaré qu'il avait l'intention de rencontrer la candidate à la présidentielle française Marine Le Pen afin de la pousser à revoir sa position concernant la Crimée.

Pavel Klimkine a déclaré qu'en tant que ministre des Affaires étrangères, il se préparait à tous les cas de figure à l’issue de la présidentielle en France et coopérait donc avec tous les candidats. Notamment, il veut rencontrer la candidate du Front national, qui a plusieurs fois affirmé son intention de reconnaître l’intégration de la Crimée à la Russie, provoquant des cris d’orfraie à Kiev.

Le chef de la diplomatie ukrainienne a précisé qu’il se rendrait au moins deux fois à Paris en mars et prévoyait de rencontrer tous les candidats à la présidence de la France. Il compte également demander à l’ambassadeur ukrainien en France d'organiser pour lui une rencontre avec Mme Le Pen.

« Je vais lui montrer les documents que nous avons préparés dans le cadre de notre action sur la Convention sur l'interdiction de la discrimination raciale, y compris par rapport à la Crimée. Je vais lui montrer beaucoup de matériaux », a déclaré le ministre ukrainien à la chaîne de télévision ukrainienne 1 + 1.

Plus tôt, la présidente du Front national Marine Le Pen a estimé dans un entretien à BFMTV que le rattachement de la Crimée à la Russie n'avait rien d'illégal, et a réaffirmé dans un entretien à Izvestia son intention de reconnaître l’intégration de la presqu’île à la Russie. Suite à ces déclarations, le Service de sécurité ukrainien (SBU) a demandé au ministère des Affaires étrangères d'interdire Marine Le Pen d'entrée en Ukraine, car sa position sur le rattachement de la Crimée par la Russie ne correspondait pas à celle de Kiev, de Bruxelles et de Washington. 

Indésirable en Ukraine, Marine le Pen a confié qu’elle n’avait aucune intention de s’y rendre prochainement.

Lire aussi:

Présidentielle: Marine Le Pen se maintient en tête des intentions de vote
Marine Le Pen officiellement conviée en Crimée
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Comme Jacques Chirac, Macron s’emporte contre des policiers israéliens à Jérusalem - vidéo
Tags:
rencontre, Présidentielle française 2017, Front national (FN), Pavel Klimkine, Marine Le Pen, Crimée, France, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik