International
URL courte
91112
S'abonner

Même 100 ans après la fin des Romanov en Russie, les partisans de la monarchie restent attachés à cette idée politique. Ainsi, le millionnaire Anton Bakov compte recréer l’empire disparu: son projet politique l’emmène aux Kiribati, un archipel océanien. Sputnik a interviewé cet homme hors du commun.

La révolution de Février 1917 a changé le cours de l'histoire russe : suivant les conseils de son entourage, l'empereur Nicolas II a quitté le trône. Cependant, cela n'a pas poussé les partisans de la monarchie à renoncer à ce système politique. L'un d'eux, le millionnaire et fondateur du Parti monarchique de Russie Anton Bakov, qui compte recréer l'empire Romanov, a répondu aux questions de Sputnik.

Anton Bakov
© Sputnik . Vitaly Belousov
Anton Bakov

Anton Bakov est né dans la Russie soviétique et a reçu une formation métallurgique, se passionnant pour de multiples choses. Après s'être intéressé au communisme version européenne, il s'est tourné vers la social-démocratie. Comme il le dit si bien lui-même, il y est resté « coincé » jusqu'à l'âge de 45 ans.

Mais le temps passe : au cours des six dernières années, il a élaboré « une doctrine du monarchisme contemporain », et c'est cette dernière qu'il entend réaliser. Ses idées politiques et philosophiques l'ont emmené dans différents coins du monde, du Monténégro aux Kiribati, dans l'océan Pacifique.

« En réalité, l'infrastructure existe seulement au Monténégro : le duché de Zeta avec en son centre le château de Pandurica, 96 hectares de terrain, des autoroutes etc. Dans les autres pays, y compris aux Kiribati, nous sommes en négociations », raconte M. Bakov.

La famille Romanov
© Sputnik .
La famille Romanov

Quel est le but de ses projets surprenants ? Selon le millionnaire, il s'agit d'« effacer la rupture » entre les entreprises, les structures publiques et les États, et ce, en premier lieu, afin de renforcer l'efficacité de ces derniers : l'empire des Romanov est ainsi chargé de devenir un « incubateur » pour ces structures sur tous les continents du monde. Par ailleurs, un membre de la famille Romanov, en la personne de Charles Emile de Leiningen, soutient M. Bakov.

« J'ai reçu un énorme crédit de confiance de la part de Sa Majesté l'Empereur (M. de Leiningen, ndlr), mais pour l'instant, je ne lui rends pas bien. Si d'autres mésaventures se produisent, c'est un autre gouvernement qui mènera la politique de l'Empereur. Le souverain est notre symbole et notre drapeau, il n'est pas responsable pour mes fautes », signale le millionnaire.

Les Kiribati
© Flickr / KevGuy4101
Les Kiribati

La reconnaissance de l'empire Romanov et du statut international de l'Empereur est le but principal du millionnaire. La dynastie Romanov avait accédé au trône russe après une série de graves crises politiques, en 1613. Pour M. Bakov, son projet et un devoir et une fidélité au serment de cette époque-là. Ainsi, il s'agit de commémorer la dynastie au destin tragique : l'empereur Nicolas II et sa famille avaient été fusillés sur décision des bolcheviks en 1918.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

USA-URSS: en 1988, une émission TV pour les enfants a réussi à briser la glace
Chute de l’URSS en 1991: il n’y avait pas de fête sur la place Rouge
Comment un marin soviétique a sauvé le monde d’un accident nucléaire
Surprise! Quand des écoliers aident le renseignement soviétique
Tags:
empire, Océanie, îles Kiribati, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook