Ecoutez Radio Sputnik
    APCE

    Président de l'APCE: il faut dialoguer avec Moscou, surtout sur l'Ukraine

    © AFP 2019 Christian Lutz
    International
    URL courte
    6221
    S'abonner

    Les pays européens doivent développer le dialogue avec la Russie, au XXIe siècle c'est l'unique formule pour résoudre les problèmes, a estimé Pedro Agramunt, président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) et sénateur espagnol.

    La tâche qu'affronte l'Europe d'aujourd'hui, c'est de faire avancer le dialogue avec la Russie, tant au niveau des chefs d'État qu'au niveau parlementaire, a déclaré aux journalistes russes le président de l'APCE Pedro Agramunt.

    « Il importe de faire progresser le dialogue avec la Russie, surtout concernant le conflit ukrainien, il faut chercher des résolutions. C'est une question de diplomatie au niveau tant des États que des parlements. Au XXIe siècle, il n'y a pas d'autre formule pour résoudre les problèmes », a affirmé M. Agramunt lors d'un événement consacré au 40e anniversaire de la restauration des relations diplomatiques Russie-Espagne, qui s'est tenu dans l'ambassade de Russie à Madrid.

    Évoquant les rapports bilatéraux entre les deux pays, le président de l'APCE s'est dit optimiste :

    « Des problèmes au niveau de la Russie et des organisations européennes existent, mais si l'on analyse les relations bilatérales, de la Russie et de l'Espagne, par exemple, ces relations sont très bonnes. Les Espagnols et les Russes, nous nous sommes toujours très bien compris les uns les autres. »

    La capitale espagnole va accueillir le 10 mars une réunion de la commission permanente de l'APCE à laquelle participera également une délégation russe. De même, la délégation de l'Assemblée de 29 membres avec Pedro Agramunt à sa tête entend assister à la réunion de l'Assemblée interparlementaire des États membres de la Communauté des États indépendants (CEI) qui se tiendra les 27 et 28 mars à Saint-Pétersbourg.

    En 2014 et 2015, l'APCE a privé la délégation russe de son droit de vote lors des sessions en raison de la position de la Russie sur la Crimée. En réponse, la délégation a quitté l'Assemblée fin 2015. En 2016, la Russie n'a pas, pour la première fois, envoyé les documents d'accréditation, mais n'a tout de même pas cesser de travailler avec le Conseil de l'Europe de manière générale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le retour de la Russie à l'APCE «n'est pas une fin en soi»
    Pourquoi l’Ukraine tente de semer la discorde à l’APCE
    APCE: certains parlementaires torpillent le dialogue avec la Russie
    La Russie de retour à l'APCE en 2017?
    Tags:
    conflit ukrainien, dialogue, relations bilatérales, réunion, anniversaire, relations diplomatiques, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Pedro Agramunt, Madrid, Ukraine, Espagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik