Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump parle avec les médias après les débats présidentiels républicains, animé par CNN, Las Vegas le 15 décembre 2015Trump speaks with the media after the Republican Presidential Debate, hosted by CNN, Las Vegas on December 15, 2015

    Les Américains pensent que Trump est plus honnête que les médias mainstream

    © AFP 2019 L.E. BASKOW
    International
    URL courte
    22812

    Un sondage récent mené aux États-Unis a révélé une curieuse tendance. Malgré la forte influence de la télévision aux USA, les Américains font de plus en plus confiance au président du pays et se méfient des informations des médias.

    49 % des électeurs américains font confiance à ce que dit le président Donald Trump, tandis que seulement 39 % d'entre eux estiment que les médias US disent la vérité, selon un sondage récent de l'Emerson College, une université de la ville de Boston.

    Joe Lauria, auteur et journaliste indépendant dans le domaine des affaires étrangères, a commenté à Sputnik les résultats de ce sondage.

    « Ce sondage montre que les électeurs américains ne sont pas aussi simples qu'on le croyait. Ils n'ont réellement confiance ni en Trump, ni dans les médias, ce qui est très préoccupant », a-t-il déclaré.

    Dans le même temps, il a expliqué que ces résultats étaient attendus, étant donné que la crédibilité des médias était décroissante depuis déjà plusieurs années, car l'industrie de l'information elle-même a beaucoup changé, en donnant la priorité au contenu de divertissement.

    « Sur YouTube, vous pouvez trouver des émissions de la télévision américaine des années 1960, 70, ou 80. Il suffit de comparer: la même CNN donnait plus d'informations en 20 minutes qu'elle ne le fait actuellement en un jour », a fait savoir M. Lauria.

    Le journaliste américain a remarqué qu'auparavant les chaînes de télévision américaines s'occupaient de journalisme d'investigation, elles organisaient des émissions de haute qualité en direct du Proche-Orient. En bref, d'après lui, elles produisaient du contenu.

    « Maintenant, la télévision est partie en vrille, parce qu'aujourd'hui elle se concentre entièrement sur le profit. En Amérique, tout se concentre maintenant sur le profit, le profit est roi », a-t-il déploré.

    Le sondage, d'après l'interlocuteur de Sputnik, a démontré que les Américains étaient fatigués d'écouter des entreprises médiatiques qui « parlent rarement d'un mensonge ehonté, il s'agit plutôt de demi-vérités ». Dans le même temps, il a noté qu'après tout, ces nombreux Américains avaient voté pour Trump et continuaient à le soutenir.

    « Probablement, les Américains donnent tout simplement du temps au président, pour eux c'est plus facile de le croire », a-t-il indiqué en commentant les résultats du sondage.

    En parlant du soutien populaire de Donald Trump, le journaliste a rappelé que la plupart des médias mainstream, au contraire, critiquaient constamment le nouveau président, en prenant explicitement une position pro-démocrate. Une preuve, selon lui, est l'absence de critiques envers l'ancien président Barack Obama, qui venait du Parti démocrate.

    « Presque personne n'a jamais demandé de comptes à Barack Obama au sujet des frappes de drones américains, des échecs dans la politique intérieure, des agressions contre d'autres pays, de la révolution en Ukraine. Tout cela a été refusé par les médias mainstream », a-t-il conclu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les sociologues américains reconnaissent avoir diffamé Donald Trump
    L’administration Trump «plus réaliste» sur la situation en Ukraine
    Trump promet un «niveau inédit» de coopération avec la Chine
    Trump, président sous écoute? La Maison Blanche enquête
    Tags:
    médias mainstream, confiance, mensonge, CNN, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik