Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Thessalonique

    72.000 civils évacués en Grèce, suite à la découverte d’une bombe de la 2e GM

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    International
    URL courte
    382
    S'abonner

    Les autorités de la ville grecque de Thessalonique ont entamé dimanche l’évacuation de 72.000 habitants afin de neutraliser une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale récemment découverte.

    L'évacuation de quelque 72 000 résidents de Thessalonique a débuté dimanche dans la zone entourant, sur un rayon de 1,9 km, le site où une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte la semaine dernière. Tous les habitants ont l'« obligation » de quitter la zone, a souligné le préfet de la région. Les réfugiés du camp Softex sont également évacués.

    Datant de l'époque de la Seconde Guerre mondiale, la bombe contenant près de 250 kg d'explosifs a été découverte le 4 février lors de travaux d'excavation sur le territoire d'une station d'essence.

    Dès 6 heures ce matin la police a bouclé le périmètre. Les évacués sont transportés en bus de la zone vers les installations de réception.

    À 10h les experts retireront le détonateur de la bombe afin de pouvoir la transporter sur un polygone, où ils la feront sauter. Au cours des dernières années, les démineurs militaires grecs ont détruit des dizaines de bombes de ce type lors de la construction de l'aéroport « Macédoine » à Thessalonique, le long du Trans Adriatic Pipeline (TAP) et ailleurs.

    La police a assuré les citoyens que toutes les mesures avaient été prises pour protéger la zone d'évacuation et empêcher les pillages.

    On prévoit que l'opération prendra entre 6 et 8 heures. Durant cette période, le service ferroviaire sera interrompu.

    Il s'agirait d'une bombe qui n'a pas explosé pendant le bombardement britannique de ce quartier de Thessalonique, le 5 décembre 1943. En 1997, les policiers ont trouvé et neutralisé une bombe de 200 livres dans le quartier de Cordelio, et il est possible qu'un grand nombre de bombes non explosées se trouve toujours enterrées sous la ville.

    À partir de 1943, l'aviation britannique a commencé à bombarder les sites allemands dans le port et la gare de Thessalonique. Cependant, le soir du 5 décembre 1943, des bombes ont été lancées « par erreur » sur Cordelio, causant la mort de 500 civiles.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un hooligan ouvre l'issue de secours d'un avion et déploie le toboggan d'évacuation
    La Tour Eiffel évacuée, d'après des témoins
    Le suspect de l’explosion à New York a acheté les composants de la bombe sur eBay
    Tags:
    Thessalonique, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik