Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    La majorité des Britanniques s'opposent au blocage du Brexit

    © REUTERS / Jon Nazca
    International
    URL courte
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)
    13283

    L'initiative selon laquelle le Parti travailliste doit se prononcer contre le lancement du Brexit ne recueille pas l'appui de la majorité des Britanniques.

    En plein déclenchement du processus de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, 64 % des Britanniques s'opposent au blocage du Brexit, d'après un sondage effectué par ComRes. Ils n'appuient pas l'argument selon lequel le Parti travailliste devrait essayer de bloquer Brexit.

    Le sondage a été partagé par Nigel Farage, ex-leader du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) et inspirateur principal de la sortie du pays de l'Union européenne.

    Ce chiffre comprend 48 % des électeurs travaillistes eux-mêmes. Seuls 39 % des partisans du Parti travailliste se prononcent en faveur du blocage du Brexit.

    Selon le sondage, le nombre des opposants a baissé depuis le référendum du 23 juin 2016.

    Lors d'un référendum qui s'est tenu au Royaume-Uni en juin 2016, la plupart des Britanniques se sont prononcés pour la sortie de l'UE. La Chambre des Communes a ensuite approuvé un projet de loi sur le Brexit.

    Au terme du plébiscite, les analystes ont prédit de nombreux problèmes que le Brexit pourrait poser tant aux pays de l'Europe qu'au royaume, y compris des problèmes économiques, des problèmes causés par les différences de passeports et l'introduction de visas compliquant le libre déplacement des Européens, sans compter les pertes d'emploi qu'il en résulterait.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)

    Lire aussi:

    Theresa May appelée à réaliser un Brexit rapide
    Le gouvernement britannique publie son Livre blanc sur le Brexit
    La faute au Brexit: Cameron voulait voir le rédacteur en chef du Daily Mail limogé
    Tags:
    opinion, sondage, Nigel Farage, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik