Ecoutez Radio Sputnik
    La Macédoine

    Macédoine: les fondations de Soros responsables pour la crise, selon l’ex-PM

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    6421
    S'abonner

    L’ex-premier ministre macédonien Nikola Gruevski a déclaré que les fondations sociales ouvertes du milliardaire américain et hongrois George Soros et d’autres acteurs étrangers étaient responsables de la crise politique dans son pays.

    Alors que les partis parlementaires macédoniens ont échoué à s'accorder sur une coalition pour former le gouvernement, l'ex-premier ministre Nikola Gruevski a déclaré que son pays avait besoin de tenir de nouvelles élections anticipées.

    M. Gruevski, chef de l'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne — Parti démocratique pour l'union nationale macédonienne —, a indiqué que les fondations du milliardaire américain et hongrois George Soros et d'autres acteurs étrangers étaient derrière la crise politique qui sévit en Macédoine.

    « Nous avons besoin d'élections anticipées. Ce serait mieux si un parti, peu importe lequel, avançait de façon claire, recevant ainsi un mandat pour former le gouvernement et lancer les réformes », a signalé M. Gruevski dans un communiqué.

    Selon l'ex-premier ministre macédonien, une large coalition de partis est peu probable, les tentatives précédentes dédiées ayant toutes échoué. Une telle approche a été expliquée au commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage Johannes Hahn, venu à Skopje pour pousser les parties à former une large coalition.

    La crise politique en Macédoine s'est déclenchée en 2015, quand l'opposition a accusé les conservateurs au pouvoir d'intercepter les entretiens téléphoniques de près de 20 000 personnes, en particulier des policiers, des juges, des journalistes et des diplomates. Les partis les plus significatifs du pays sont parvenus à un accord, selon lequel M. Gruevski devait démissionner et le parlement être dissout.

    Les Macédoniens ont élu un nouveau parlement lors des élections de décembre 2016. Les conservateurs et l'opposition ont reçu 51 et 49 mandats respectivement. Cependant, chacune de ces forces devait chercher du soutien auprès des petits partis afin de former le gouvernement de coalition, le parlement du pays comprenant 120 mandats.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    5.500 réfugiés attendent la permission d'entrer en Macédoine
    La Macédoine ferme sa frontière aux Afghans arrivant de Grèce
    Crise migratoire: la Macédoine un rempart pour l’Europe
    La Macédoine prête à changer son nom pour finir le litige avec la Grèce
    Tags:
    élections, Nikola Gruevski, Macédoine du Nord, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik