Ecoutez Radio Sputnik
    Protestataire contre le CETA

    3,5 millions d'Européens signent une pétition contre l'accord UE-Canada

    © Sputnik. Igor Zarembo
    International
    URL courte
    Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (33)
    8646252

    Une pétition contre le très critiqué accord canado-européen AECG a amassé 3,5 millions de signatures. Le texte de l’accord a été remis aux parlementaires, qui y consacrent un vote ce mercredi.

    3,5 millions de personnes ont signé une pétition appelant le Parlement européen (PE) à ne pas ratifier l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA, ou AECG en français), a annoncé mardi le site EUobserver.

    « Les militants ont remis aux vice-présidents du Parlement européen Ulrike Lunacek et Dimitrios Papadimoulis une pétition contre le CETA, signée par 3,5 millions de personnes », lit-on sur le site.

    Toujours très critiqué, négocié pendant sept ans, jugé antidémocratique par ses opposants, trop favorable aux multinationales et dangereux pour l'agriculture européenne, l'accord sera néanmoins soumis mercredi au vote du PE à Strasbourg. Il a été approuvé fin janvier par le comité du commerce international du PE.

    Un vote positif des eurodéputés ouvrirait la voie à l'application provisoire, a priori dès le mois d'avril, d'une grande partie du texte, exception faite de quelques chapitres litigieux, le temps qu'il soit ratifié par l'ensemble des parlements nationaux et régionaux de l'UE.

    Une fois pleinement entré en vigueur, les droits applicables à 98,6 % des lignes tarifaires canadiennes et à 98,7 % des lignes tarifaires de l'UE seront en définitive supprimés. Bruxelles espère que le chiffre d'affaires bilatéral augmentera comme résultat de 12 milliards d'euros par an.

    En décembre dernier cependant, la commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen a recommandé à l'assemblée de ne pas ratifier le texte. Car, dans le meilleur des cas, son entrée en vigueur augmentera le nombre d'emplois en Europe de 0,018  %, et dans le pire des cas, plus de 200 000 Européens perdront leur emploi.

    Mais au niveau administratif, le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada est en somme approuvé. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, s'est dit « heureux » de cet accord, également salué par le chef de la diplomatie canadienne, Stéphane Dion. En Belgique, il a cependant suscité une vive polémique entre la Wallonie socialiste et la Flandre libérale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (33)

    Lire aussi:

    CETA, la « fin de la démocratie » ?
    Zut! Le CETA sera-t-il mis à mal par un référendum néerlandais?
    Le CETA est-il la dernière victime de la vague anti-mondialiste?
    «Nous avons de bonnes chances d’annuler le CETA»
    Tags:
    CETA/AECG, Union européenne (UE), Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik