Ecoutez Radio Sputnik
    Situación en la presa de Oroville, EEUU

    Barrage d’Oroville: le gouverneur californien sollicite l’aide de Trump

    © REUTERS/ California Department of Water Resources/William Croyle
    International
    URL courte
    Destruction du barrage de Lake Oroville aux USA (6)
    3111260339

    Le gouverneur de l’État de Californie Jerry Brown s’est adressé au président américain Donald Trump avec une demande de mobiliser les ressources fédérales afin de lui venir en aide pour gérer la situation liée au barrage d’Oroville.

    Dans une lettre adressée au président américain, le gouverneur de la Californie Jerry Brown a expliqué qu'au moins trois comtés avaient besoin d'une aide en urgence. Des fonds sont requis pour aider 188 000 habitants locaux qui ont dû quitter leurs maisons menacées par l'inondation.

    Il est à noter que Brown avait critiqué le président Trump et ses initiatives à plusieurs reprises, mais lors de la dernière conférence de presse, il a déclaré que le président avait envisagé d'accorder mille milliards de dollars (946 mds EUR) pour l'infrastructure de la Californie, selon les médias.

    Le gouverneur a également fait remarquer qu'il n'était pas au courant du rapport de 2005 dans lequel des écologues avaient fait part de la menace qui planait sur le barrage d'Oroville. Dans le document, les spécialistes insistaient sur le fait que le déversoir du barrage menaçait de s'effondrer.

    Les autorités de l'État de Californie ont décrété l'état d'urgence afin de régler le problème avant les nouvelles précipitations qui sont attendues sous peu et pour éviter la rupture du barrage. L'effondrement de l'édifice pourrait provoquer une gigantesque inondation le long de la rivière Feather. En raison d'une possible tempête prévue pour ce jeudi et qui pourrait provoquer l'apparition d'un mur d'eau de 10 mètres de haut, quelque 200 000 personnes ont été évacuées, annoncent les autorités.

    Images en direct depuis le lieu de l'effondrement du barrage aux USA
    © REUTERS/ California Department of Water Resources/William Croyle

    Des centres d'accueil ont été mis en place à Chico, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville, mais les routes menant à cette localité ont été rapidement congestionnées par les véhicules fuyant la zone menacée.

    Hier, suite à l'annonce du risque d'effondrement de l'édifice à cause d'un trou dans le déversoir principal du barrage, une vidéotransmission en direct des lieux a été mise en ligne. Elle est actuellement disponible et suivie par des millions de personnes à travers le monde.

    Construit entre 1962 et 1968, l'ouvrage s'élève à 230 mètres de hauteur, ce qui en fait le barrage le plus haut des États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Destruction du barrage de Lake Oroville aux USA (6)

    Lire aussi:

    Le plus haut barrage US menace de s'effondrer
    Tags:
    barrages, Donald Trump, Californie, Oroville, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik