International
URL courte
5220
S'abonner

Le Kremlin n’a strictement rien à voir avec le canular téléphonique des humoristes russes qui ont piégé la congressiste démocrate Maxine Waters en se faisant passer pour le premier ministre ukrainien, et le fait savoir.

« Nous avons vu des publications dans les médias, mais le Kremlin n'y est pour rien », a déclaré le porte-parole du président russe avec le plus grand sérieux.

 

Et d'ajouter sur une note humoristique: « Nous apprécions beaucoup le fait que jusqu'à présent, personne n'ait pensé à en accuser Moscou ».

« Mais c'est, bien entendu, une blague », a-t-il précisé en souriant.

La congressiste démocrate qui a déjà appelé à destituer Donald Trump car la Russie « continue d’avancer en Corée » (elle aurait confondu Corée et Crimée) a été victime de deux humoristes russes spécialisés dans les canulars téléphoniques, Vovan et Lexus, qui ont appelé à Maxine Waters se faisant passer pour le premier ministre ukrainien Vladimir Groïsman pour la persuader de durcir les sanctions antirusses, appuyant la demande par l’ingérence inouïe de Moscou dans les affaires de pays tiers, parfois même inexistants.

Ainsi, les amateurs de canulars téléphoniques ont annoncé que la Russie poursuivait sa politique agressive en Ukraine et que les troupes russes occupaient déjà Donetsk et… Lvov.

Et de poursuivre: « Vladimir Poutine a envoyé ses troupes au Gabon pour soutenir le régime d’Ali Bongo ».

Mais ce qui a le plus indigné la congressiste démocrate a été d’apprendre de la bouche du premier ministre imaginaire que les hackers russes avaient piraté la présidentielle au Limpopo pour mettre au pouvoir « le fantoche du Kremlin », Aïbolite, faisant référence aux aventures du docteur Aïbolit (le docteur Aïejémal), du conte de Korneï Tchoukovski, qui soignait des animaux près du Limpopo.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Poutine pirate les élections au Limpopo, une congressiste US promet plus de sanctions
Une députée US appelle à destituer Trump parce que Poutine envahit… la Corée!
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
La Main du Kremlin, canulars, Maxine Waters, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Limpopo, Lvov, Donetsk, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook