International
URL courte
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)
11410
S'abonner

Les auteurs présumées du meurtre Kim Jong-Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, auraient été identifiées. Selon une source policière, il s’agit de deux femmes, citoyennes vietnamiennes.

Kim Jong-Nam
© AP Photo / JoongAng Sunday via JoongAng Ilbo, Shin In-seop
Après avoir étudié les enregistrements de caméras de surveillance à proximité de l'aéroport, où le crime a été commis, la police est sur la piste de deux femmes, auteurs présumées du meurtre de Kim Jong-nam, commis le 13 février à Kuala Lumpur, indique une source policière.

Selon les données des enregistrements, une des femmes, habillée en blouse blanche manches longues et en mini-jupe, se serait approchée du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un juste avant son assassinat. En outre, la police a arrêté un chauffeur de taxi qui aurait caché les auteurs du meurtre dans son véhicule, relate le média malaisien Orientaldaily.

Selon l'enquête, les femmes seraient des citoyennes vietnamiennes.

Actuellement, la police a lancé une opération d'interception. Néanmoins, selon l'agence Kyodo, citant des sources dans les milieux diplomatiques japonais, les deux femmes pourraient déjà être mortes.

L'agence sud-coréenne Yonhap a annoncé mardi que Kim Jong-nam aurait été assassiné lundi en Malaisie. D'après les médias sud-coréens, il devait embarquer dans un avion à destination de Macao, mais s'est senti mal à l'aéroport de Kuala Lumpur. Il est décédé lors de son transfert à l'hôpital.

Selon différentes hypothèses, il aurait été aspergé avec un spray ou un liquide ou blessé par des aiguilles empoisonnées à l'aéroport. L'agence Reuters a annoncé, citant des sources au gouvernement américain, que Washington était persuadé de l'implication des services secrets nord-coréens dans cet assassinat.

Kim Jong-nam était en possession d'un passeport au nom de Kim Chol, né en 1970 à Pyongyang. Mais la police malaisienne a plus tard confirmé que l'homme décédé à l'aéroport était bien Kim Jong-nam.

Le gouvernement et les médias nord-coréens n'ont pas commenté les informations sur le décès du demi-frère de Kim Jong-un.

Kim Jong-nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-il avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon avec un faux passeport pour visiter Disneyland. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)

Lire aussi:

Les mille facettes du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un
Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Tags:
espionnes, caméras de surveillance, meurtre, police, Kim Jong-nam, Kuala Lumpur, Malaisie, Vietnam, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook