International
URL courte
34255
S'abonner

L'opinion publique américaine, nourrie par des sources d'information aussi fiables que le New York Times, s'est presque laissé berner par la publication de faux aveux de Flynn.

Deux membres démocrates de la Chambre des représentants et plusieurs médias américains ont pris au premier degré les informations publiées sur un faux compte Twitter attribué à l'ex-conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, Michael Flynn, annonce le site Mashable.

Il s'agit d'un compte apparu le 1er février et qui ne comprenait aucune marque confirmant son authenticité.

On pouvait notamment lire sur le compte les aveux suivants, faits au nom de Michael Flynn  :

«  Bien que je sois conscient de toute la responsabilité que supposent mes actions, il me semble injuste d'être devenu l'unique bouc émissaire après tout ce qui s'est passé  »

​«  Si cette administration a besoin d'un bouc émissaire pour continuer à faire avancer cette grande nation, je suis fier de faire mon devoir  »

​Ces deux tweets ont été pris au sérieux par  la leader de la minorité à la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le sénateur de l'Etat du Maryland Elijah Cummings qui, lors d'une conférence de presse, ont critiqué l'usage du terme «  bouc émissaire  ».

Parmi les médias qui ont cité les tweets du faux compte figure le quotidien New York Times, qui a toutefois reconnu son erreur.

«  Suite à l'erreur d'un rédacteur, la version précédente de l'article a cité trois tweets tirés d'un compte non-vérifié  », a expliqué le journal.

Le conseiller de Donald Trump à la sécurité Michael Flynn a quitté son poste mardi, au lendemain de la publication dans le Washington Post d'un article mentionnant la conversation téléphonique tenue en décembre entre le conseiller à la sécurité nationale et Sergueï Kisliak, ambassadeur de la Fédération de Russie à Washington.

C'est le général Keith Kellog, secrétaire général du Conseil de sécurité nationale, qui assurera l'intérim, le temps que le président le président américain lui trouve un successeur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Michael Flynn toujours dans le viseur des médias anti-Trump
Pris dans la tourmente médiatique, le conseiller de Trump Michael Flynn démissionne
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
Michael Flynn, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook