Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Et si Merkel perdait les élections fédérales de septembre prochain?

    © REUTERS / Hannibal Hanschke
    International
    URL courte
    26362
    S'abonner

    Jusqu'à tout dernièrement, la victoire d'Angela Merkel aux élections fédérales de septembre prochain s'annonçait comme une pure formalité, mais il semblerait que ce n’est plus le cas à présent, d'après le sondage réalisé par YouGov.

    À huit mois des élections parlementaires, deux Allemands sur trois ne veulent plus d'Angela Merkel comme chancelière fédérale, témoignent les résultats du dernier sondage réalisé par YouGov.

    Selon ce sondage d'opinion, plus de 64 % des Allemands interrogés ne veulent plus voir Angela Merkel au poste de chancelière, alors que 42 % des sondés souhaitent même « fortement » son départ et 22 % voudraient « probablement » une nouvelle personne à la direction du pays.

    Seulement 19 % estiment qu'« il vaudrait mieux » ne pas changer de dirigeant et 8 % veulent absolument qu'elle soit réélue.

    Angela Merkel s'est déclarée candidate à sa propre succession le 20 novembre dernier. Si jamais elle remportait les élections législatives de septembre, la présidente de la CDU rempilerait pour un quatrième mandat de chancelière. À 62 ans, elle pourrait alors égaler le record de longévité à cette fonction, détenu par son mentor en politique, Helmut Kohl: 16 ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Martin Schulz a-t-il les moyens de renverser Angela Merkel?
    Les erreurs de Merkel décryptées par un eurodéputé allemand
    L’élection de Steinmeier, un avertissement politique pour Merkel?
    Tags:
    sondage, chancelière, mandat, élections législatives, législatives allemandes 2017, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik