International
URL courte
Situation au Yémen (2017) (67)
1114
S'abonner

Huit femmes et un enfant ont été tués dans un raid aérien qui a visé dans la nuit de mercredi à jeudi une cérémonie de deuil près de la capitale yéménite Sanaa, selon des sources médicales.

Selon les sources médicales, les victimes ont été transportées dans des hôpitaux de la capitale après le raid qui s'est produit dans la localité de Charah située dans le district d'Arhab, à 40 km au nord de Sanaa.

Les Houthis, qui contrôlent Sanaa et une bonne partie du nord du Yémen, ont accusé la coalition arabe menée par Ryad d'être responsable de l'attaque qui a blessé dix autres femmes.

Le porte-parole de la coalition n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces accusations, indique l'AFP.

Début février, huit femmes et huit enfants auraient été aussi tués dans l'opération des forces américaines au Yémen.

Jusqu'à aujourd'hui, le Pentagone avait seulement déclaré que 14 combattants d'AQPA avaient été tués dans le raid et qu'il étudiait si des civils avaient pu être tués. Le raid, mené par l'unité d'élite de la marine américaine le SEAL Team 6, avait pour but de recueillir des informations sur les autorités du groupe terroriste et leurs plans de cibler l'Occident.

Yémen
© REUTERS / Khaled Abdullah
Pourtant, des rapports ont rapidement fait état d'un certain nombre de civils tués dans le raid, y compris Nora Al-Awlaki, la fille de huit ans d'Anwar Al-Awlaki, l'imam d'origine américaine tué par des frappes de drones en 2011.

Depuis mars 2015, plus de 7 400 personnes ont été tuées dans le conflit au Yémen, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un coordinateur humanitaire de l'Onu, Jamie McGoldrick, a donné un bilan beaucoup plus élevé en citant une estimation de 10 000 civils tués.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation au Yémen (2017) (67)

Lire aussi:

Raid US contre Al-Qaïda au Yémen: 57 morts, dont 16 civils
Des femmes soutiennent les Houthis lors d'une défilé militaire au Yémen
Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
décès, civils, frappe aérienne, Sanaa, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook