Ecoutez Radio Sputnik
    John McCain, US sénateur

    McCain aux humoristes russes: «Ce sont les temps les plus durs de ma carrière»

    © AP Photo / J. Scott Applewhite
    International
    URL courte
    69834

    Victime d'un canular téléphonique, le sénateur américain John McCain a avoué aux humoristes russes qu'il faisait tout son possible pour que les sanctions contre la Russie soient maintenues. Pourtant, il s'est plaint d'avoir la vie dure sous la présidence de Trump.

    Après la congressiste américaine Maxine Warets, le sénateur John McCain a été lui aussi victime d'un canular téléphonique organisé par les humoristes russes Vovan et Lexus. Persuadé de parler au premier ministre ukrainien Vladimir Groïssman, McCain a parlé en toute franchise et n'a rien caché à « son ami » qui voulait savoir si Trump lèvera les sanctions antirusses.

    Le sénateur américain s'est dit encouragé par le fait qu'il n'y avait pas eu de commentaires sur le sujet des sanctions après la conversation entre Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine. Pourtant, il a reconnu qu'il ne pouvait « rien prédire ». Selon McCain, Rex Tillerson, vieil ami de Poutine et personnalité influente sur cette question, sera prudent vu la manière dont s'est déroulée l'approbation de sa candidature par le Sénat.

    « Il sera très prudent. Je sais aussi que le général Mattis se prononce fermement en faveur des sanctions, et il a une grande influence, comme vous le savez. Mon ami, je n'arrêterai jamais de travailler, je ferai tout mon possible. J'aimerais en dire plus sur ce que Trump va faire. Le fait qu'il n'a dit rien sur le sujet des sanctions nous donne un peu d'espoir pour le meilleur. Mais ce sont les temps les plus durs de ma carrière », s'est plaint McCain.

    Le farceur Vladimir Kouznetsov (Vovan), qui se cachait sous la masque de « Groïssman », a dévoilé à RT quelques détails de cette conversation. Selon lui, McCain était ravi que le premier ministre ukrainien lui ait téléphoné. Bien que le sénateur ait été très prudent quant à l'avenir des sanctions, il a assuré à son interlocuteur que lui et son collègue Lindsey Graham avaient proposé au Congrès un nouveau projet de mesures contre la Russie. Outre McCain, l'humoriste russe a réussi à parler à Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat. Ce dernier lui a indiqué que le Sénat n'allait pas approuver de nouvelles sanctions antirusses.

    John McCain a aussi clarifié les chances de l'Ukraine d'adhérer à l'Otan  Vous le savez, mon ami, je vous aime tous, j'aime beaucoup l'Ukraine, mais jusqu'à ce que la Russie et les États-Unis règlent leurs relations, vous n'adhérerez pas à l'Otan. Donc la seul chose que vous pouvez faire, c'est déclarer que vous voulez le faire », selon les propos cités par l'humoriste.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Corée du Nord saisit un navire russe
    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    La Syrie dénonce une attaque israélienne contre son territoire
    Tags:
    farceur, sanctions antirusses, canulars, Lexus (Alexeï Stoliarov), Vovan (Vladimir Kouznetsov), Mitch McConnell, Vladimir Groïsman, Donald Trump, Lindsey Graham, John McCain, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik