Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump à propos de l'après-Obama: «J'ai hérité du chaos!»

    © AFP 2016 Brendan Smialowski
    International
    URL courte
    654554594

    Le président américain Donald Trump vient de secouer l’espace médiatique par une nouvelle déclaration chargée de mettre les points sur les «i»: cette fois-ci, il a qualifié l’héritage politique de son prédécesseur Barack Obama de «chaos».

    Après quelques semaines de présidence, Donald Trump a décidé de décortiquer l'héritage politique de Barack Obama. Lors d'une rencontre avec les journalistes diffusée par la chaîne CNN, l'actuel président américain vient de qualifier de « chaos » la situation dans les affaires intérieures du pays, ainsi que sur le plan international, laissée par son prédécesseur.

    « Comme vous le savez, notre administration a hérité de beaucoup de problèmes, au gouvernement, ainsi que dans l'économie, à vrai dire, j'ai hérité du chaos ! » a déclaré M. Trump lors de cette conférence de presse.

    Dans sa déclaration pleine d'émotions, le président américain a également évoqué les problèmes du marché du travail américain, ainsi que l'instabilité frappante dans plusieurs régions du monde.

    « Chez nous, ainsi qu'à l'étranger, c'est un véritable chaos : les emplois coulent en dehors du pays, les salaires sont bas, le désordre et l'instabilité dans le monde, partout où nous regardons : le Proche-Orient, la Corée du Nord, mais nous nous occuperons de tout ça », a indiqué M. Trump.

    Investi le 20 janvier dernier, Donald Trump n'a pas manqué de procéder à de multiples activités législatives. Ses initiatives politiques ont touché l'immigration, ainsi que la situation à la frontière américano-mexicaine. Quant au marché du travail, la création de nouveaux emplois est considérée par le président comme un de ses buts principaux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Theresa May rejette une pétition contre la visite de Trump au Royaume-Uni
    Sanders coupé sur CNN, Trump fustige à nouveau la chaîne US
    Dans le rôle de la victime: fabriquer un crime pour prouver que Trump a tort
    Donald Trump et le premier ministre nippon s’éclatent en Floride
    Tags:
    marché du travail, Barack Obama, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      CocoChannel
      Chaos, c'est le terme. Essayons de ne pas l'aggraver, Donald !
    • avatar
      Marques rouges
      Et Obama a dit la même chose après sa première élection, et tous les politiciens français qui succèdent à un politicien du camp opposé disent la même chose, et c'est partout pareil là où règne la (social-)démocratie !
    • avatar
      arboretum
      Le monde entier a hérité du chaos ....avec le prix Nobel de la guerre !!!!!
    Afficher les nouveaux commentaires (0)