Ecoutez Radio Sputnik
    policiers allemands

    Imams-espions en Allemagne: Ankara rejette les accusations

    © REUTERS/ Ina Fassbender
    International
    URL courte
    0 34132

    «Nos religieux ne se livrent pas à des activités illégales», a déclaré Mehmet Germez, chef de la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), tentant d’apaiser un récent scandale qui a éclaté outre-Rhin.

    Mehmet Germez, chef de la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), a rejeté les accusations portées contre quatre imams soupçonnés d'avoir espionné en Allemagne des partisans de l'opposant turc en exil Fetullah Gülen pour le compte d'Ankara.

    « Nos religieux ne se livrent pas à des activités illégales », a-t-il tonné.

    Il a en outre souligné que ce qui s'était passé « avait spirituellement blessé non seulement plus de trois millions de croyants d'origine turque vivant en Allemagne, mais également plus de cinq millions de musulmans. »

    « Ces déclarations sans fondement et des articles dans les médias peuvent infliger des blessures incurables aux croyants. Les personnes ayant un sens des responsabilités politiques et sociales devraient s'abstenir de faire des déclarations hâtives et injustes. Diyanet est très sensible à la question du respect du principe de neutralité politique, il se sépare strictement des structures radicales, des épicentres de terrorisme ainsi que des milieux exploitant la religion », a-t-il conclu dans un communiqué obtenu par Sputnik.

    Auparavant, des médias allemands ont annoncé que les appartements de quatre religieux musulmans soupçonnés d'avoir espionné en Allemagne des partisans du prédicateur Gülen pour le compte du pouvoir turc avaient été perquisitionnés mercredi.

    Les quatre religieux sont soupçonnés d'avoir agi suite à une injonction émise le 20 septembre par la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), qui dépend directement du premier ministre turc, dans laquelle le mouvement du prédicateur Fetullah Gülen, qui vit en exil aux États-Unis, est rendu responsable du coup d'État manqué du 15 juillet en Turquie.

    La communauté turque d'Allemagne, la plus importante dans le monde hors de Turquie, est secouée par d'importants remous depuis ces événements. Les autorités allemandes ont à plusieurs reprises mis en garde contre l' « exportation » des conflits turcs sur le sol allemand.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La date du référendum sur le régime présidentiel en Turquie dévoilée
    Turquie: 4.500 fonctionnaires limogés en lien avec le putsch avorté
    Près de 400 membres présumés de Daech arrêtés en Turquie
    Tags:
    accusations, imams, Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet), Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik