Ecoutez Radio Sputnik
    Buzzfeed

    «Presse US as it is»: Zakharova à propos de l'article de Buzzfeed sur les injures russes

    © AP Photo/ Richard Vogel
    International
    URL courte
    131007110

    Après un rapport compromettant visant Donald Trump, une nouvelle perle de Buzzfeed a vu le jour: les mots grossiers russes ont fait l'objet de l'un des récents articles du site. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova s'est prononcée sans ambages sur le sujet.

    Maria Zakharova a donné son avis quant à la nouvelle publication du site américain Buzzfeed, qui avait diffusé en janvier un rapport de 35 pages compromettant Donald Trump. Cette fois, le site a rédigé un article révélant la signification des injures sélectionnées dans la langue de Pouchkine.

    « Voilà on vous présente la presse américaine as it is (telle quelle, ndlr) », a dénoncé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères sur son compte Facebook, accompagnant le post d'un lien vers l'article en question.

    Mme Zakharova a dernièrement eu une conversation avec des employés du site « qui se croit un média » mais qui n'a jamais précisé son statut : « Il y a environ trois ans que nous avons adressé au Département d'État une demande de déterminer le statut de la source — et nous attendons toujours la réponse », a-t-elle affirmé.

    De plus, à la question de savoir pourquoi la position de la partie russe n'était pas précisée dans les articles évoquant la Russie, bien qu'elle soit régulièrement mentionnée, les interlocuteurs de Mme Zakharova lui ont renvoyé la question: « Alors quoi, nous devons suivre ce que vous écrivez ? »

    « J'ai été étonnée. Il me semblait que c'était justement une chose dont ils devraient s'occuper s'ils parlent, par exemple, du ministère russe des Affaires étrangères. Or, on m'a expliqué que les employés ont du pain sur la planche, et pas ça. On comprend désormais de quel boulot ils parlaient », a déclaré la porte-parole, faisant allusion à l'article sur les injures russes.

    Ce n'est pas la première fois que le portail se retrouve au cœur d'une polémique. Mardi 10 janvier, Buzzfeed News a publié un rapport de 35 pages rédigé par l'ancien agent du renseignement britannique Christopher Steele. Selon ce document, les Russes auraient recueilli des données compromettantes sur Donald Trump et sa principale concurrente Hillary Clinton et auraient en leur possession une vidéo datant de 2013 dans laquelle le 45e président des États-Unis se serait livré à des frasques sexuelles avec des prostituées dans une chambre d'hôtel à Moscou.

    Donald Trump a démenti le contenu du dossier, qualifiant son auteur d'espion raté. Le Kremlin a pour sa part déclaré que la Russie ne recueillait aucune information compromettante sur quiconque, et qu'elle ne travaillait que dans l'intérêt de la paix et de la sécurité mondiale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les excuses ne suffisent pas: Goubarev demande une indemnisation à BuzzFeed
    Rapport contre Trump: un entrepreneur russe attaque BuzzFeed en justice
    Rapport bidon sur Trump: l’auteur est un «escroc en fuite», selon Lavrov
    Tags:
    grossièretés, journalisme, position, BuzzFeed, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik