International
URL courte
13633
S'abonner

20th Century Fox a présenté ses excuses à propos d'une série de faux sites de nouvelles et de fausses histoires destinés à promouvoir le nouveau film de la société américaine. La société a été largement critiquée de tous les côtés.

La société de production cinématographique 20th Century Fox a présenté ses excuses pour l'utilisation de fausses nouvelles pour promouvoir son nouveau film « Un remède pour le bien-être », informe le site Variety.

« Dans le cadre de la campagne de sensibilisation de nos films, nous faisons de notre mieux pour repousser les limites du marketing traditionnel afin d'exprimer notre message aux consommateurs. Dans ce cas, nous avons eu tort », a déclaré la société dans un communiqué officiel.

Plus tôt, la société de production a lancé plusieurs sites qui ressemblent à des sites d'actualité réels. Les producteurs ont créé, notamment, des médias tels que le Salt Lake City Guardian, le NY Morning Post et l'Indianapolis Gazette.

Ces sites présentaient des « nouvelles » inventées sans mentionner qu'il s'agissait de fiction où que les sites faisaient partie d'une campagne publicitaire. En particulier, ces « médias » attiraient l'attention des lecteurs inconscients avec des histoires telles que: Donald Trump rencontre clandestinement Vladimir Poutine, M. Trump interdit les vaccinations, et Donald Trump refuse d'envoyer de l'aide dans une zone sinistrée en Californie.

20th Century Fox a tenté de justifier ses actions en indiquant la particularité de l'histoire du film.

« "Un remède pour le bien-être" est un film sur le "fake" médicament, qui n'aide pas à soigner les gens, mais les rend encore plus malades. Dans le cadre de la campagne publicitaire nous avons créé un faux site sur la santé et nous avons collaboré avec un créateur du fausses infos pour publier ces fausses nouvelles », a informé le New York Times en citant la déclaration de la société.

Après que le subterfuge a été exposé, Fox a été inondé de critiques sur les médias et réseaux sociaux.

« Cela dépasse absolument les bornes. Utiliser un faux site de nouvelles pour inciter les consommateurs à acheter des billets pour le film est en fait une forme de marketing trompeur », a estimé Bonnie Patten, la directrice exécutive de l'organisme pour la défense des consommateurs TruthinAdvertising.org.

À l'heure actuelle, tous les faux sites de nouvelles crées par 20th Century Fox ne fonctionnent pas et redirigent sur le site officiel du film « Un remède pour le bien-être ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La diplomatie russe publiera sur son site les fake news des médias étrangers
Macron Vs Sputnik: les Fake News du HuffPost reprises par l’AFP
L’Indonésie interdit les «fake news» par une fatwa
Un filtre contre les «fake news» sponsorisé par Soros, ça vous tente?
Tags:
faux, désinformation, scandale, cinéma, 20th Century Fox, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook