Ecoutez Radio Sputnik
    Brett McGurk

    Les USA constatent une désescalade en Syrie depuis les pourparlers d’Astana

    © REUTERS / Muhammad Hamed
    International
    URL courte
    8233
    S'abonner

    Les États-Unis trouvent que les négociations intersyriennes d’Astana, initiées par la Russie et la Turquie, ont conduit à une certaine désescalade du conflit syrien.

    L'émissaire spécial du président américain dans la coalition anti-EI, Brett McGurk, a reconnu des progrès dans la désescalade en Syrie depuis le début des négociations dans la capitale du Kazakhstan, Astana.

    « Nous constatons une certaine désescalade depuis le moment où les Russes et les Turcs ont lancé le processus de négociations à Astana », a-t-il signalé.

    Règlement syrien: Damas prêt à un «Astana-2»
    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    L'émissaire du président américain dans la coalition internationale a ajouté que la « désescalade offrait de nouvelles possibilités pour la coopération entre la Russie et les États-Unis » à condition que Damas « arrête les raids aériens ».

    « Pas de bombes à phosphore, pas de raids aériens », a-t-il indiqué.

    Brett McGurk a avoué ne pas avoir de solution ni de réponse facile, reconnaissant que le problème ne serait pas résolu dans les semaines qui viennent.

    La première étape des négociations multilatérales consacrées à la situation en Syrie s'est déroulée du 23 au 24 janvier à Astana, au Kazakhstan. Ayant pour objectif principal de trouver un terrain d'entente sur l'après-conflit en Syrie en totale coordination avec les efforts des Nations unies, les négociations ont accueilli notamment 27 des 31 groupes de l'opposition syrienne ayant convenu de former une délégation unique qui a représenté leurs intérêts lors de la rencontre.

    Le conflit armé en Syrie dure depuis mars 2011, ayant fait 300 000 morts selon l'Onu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Astana : fin de la guerre en Syrie ?
    Négociations à Astana: pour Téhéran c’est «mission accomplie»
    Coup d’envoi des pourparlers sur la Syrie d’Astana
    Tags:
    conflit syrien, désescalade, coalition anti-Daech, Brett McGurk, Astana, États-Unis, Turquie, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik