Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Benjamin Netanyahu

    Netanyahu annonce une ère nouvelle dans les relations avec les USA

    © REUTERS / Lucas Jackson/Ronen Zvulun
    International
    URL courte
    19221
    S'abonner

    Benjamin Netanyahu a réuni son gouvernement pour dresser le bilan de sa visite «historique» aux États-Unis. À l’en croire, le «jour nouveau» dans les relations avec le partenaire américain s’annonce beau.

    Lors d'une réunion du cabinet, ce dimanche, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a évoqué les résultats de son déplacement à Washington, la semaine dernière. Mercredi, il a rencontré Donald Trump, dont il attend un plus grand soutien et une plus grande compréhension que ce dont Barack Obama a fait preuve pendant les 8 ans de sa présidence, surtout en ce qui concerne le face-à-face avec l'Iran et les relations avec les Palestiniens.

    « Je dois noter qu'à la fin de notre rencontre avec le président Trump, celui-ci m'a serré la main et a dit qu'un jour nouveau était venu dans les relations entre Israël et les États-Unis. C'est ce qu'il a dit : "A new day". Je dois vous dire que ce jour nouveau promet d'être bon », a affirmé M. Netanyahu.

    Il a qualifié sa visite aux États-Unis d'historique et l'union entre les deux pays de consolidée. Il a expliqué les changements en mieux par la longue et réciproque sympathie qu'il y a entre lui et avec Donald Trump et par une vision commune des dangers et des possibilités au Proche-Orient.

    « Nous constatons tous les deux une menace croissante provenant de l'Iran et la nécessité de faire face à l'agression iranienne dans différents domaines », a relevé le premier ministre.

    Les deux dirigeants ont convenu de mettre en place des groupes de travail pour promouvoir les relations en matière d'économie, de sécurité et de cybertechnologie, entre autres. Un de ces groupes sera chargé du problème des colonies israéliennes en Cisjordanie. Donald Trump a demandé de patienter un peu avec leur développement, laissant entendre que la colonisation « ne contribuait pas » à la réalisation de ses projets de règlement palestino-israélien. Benjamin Netanyahu a reconnu pour sa part une divergence de positions sur ce dossier avec l'administration américaine.

    Outre Donald Trump, M. Netanyahu a eu des rencontres avec le vice-président Mike Pence, le secrétaire d'État Rex Tillerson et une vingtaine de députés du Congrès et de sénateurs américains.

    Le président américain Donald Trump s'est engagé à soutenir la conclusion d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, sans toutefois se prononcer explicitement en faveur d'une solution à deux États.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Résolution du CS de l’Onu sur les colonies: Obama contre Netanyahu
    Netanyahu convoque l’ambassadeur US après la résolution du CS de l’Onu
    Netanyahu: l’administration d’Obama est derrière la résolution sur les colonies
    L'UE exhorte Israël à ne pas mettre en oeuvre la loi en faveur des colons
    Tags:
    règlement au Proche-Orient, colonisation, Barack Obama, Donald Trump, Benjamin Netanyahu, Cisjordanie, Proche-Orient, États-Unis, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik