Ecoutez Radio Sputnik
    Donald TrumpÉlisabeth II

    Les chances de Donald Trump de serrer la main d’Élisabeth II se dissipent-elles?

    © REUTERS / Joshua Roberts © Sputnik .
    1 / 2
    International
    URL courte
    14622

    Donald Trump se rendra-il en visite officielle au Royaume-Uni? Le parlement britannique en discutera lundi. En prévision, le maire de Londres, Sadiq Khan, a appelé à dire «niet» à cette visite.

    Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré que le Royaume-Uni devait s'opposer à la visite du président américain Donald Trump suite aux actes « cruels et honteux » de ce dernier, rapporte l'Evening Standard.

    Selon M. Khan, le décret présidentiel sur l'immigration, interdisant provisoirement l'entrée aux États-Unis aux citoyens de sept pays musulmans et la suspension de l'accueil des migrants sont suffisants pour ne pas « dérouler le tapis rouge » devant le président américain. La déclaration en question a été faite à la veille de la discussion des parlementaires britanniques sur la visite du leader américain au Royaume-Uni à l'invitation de la reine Élisabeth II.

    « J'aime les États-Unis, j'aime les Américains et je crois que des relations spéciales (entre les pays, ndlr), c'est bien… Mais lorsque vous êtes ami avec quelqu'un, lorsque vous bénéficiez de relations spéciales, vous les entretenez sans doute, même si vos opinions divergent, mais lorsqu'ils ont tort (les amis, ndlr) vous le leur dites », a souligné le maire de Londres.

    Sept jours après l'investiture de Donald Trump, la première ministre britannique Theresa May lui a remis l'invitation officielle de la reine à se rendre au Royaume-Uni. Il convient de noter que ses prédécesseurs ont dû patienter avant qu'un tel honneur leur soit accordé. Ainsi, Barack Obama a reçu l'invitation 758 jours après son arrivée au pouvoir et George Bush Jr. l'a attendue pendant 978 jours.

    L'invitation a provoqué un schisme au sein du pays, certains Britanniques considérant que Londres ne devait pas accueillir le président Trump. Deux pétitions, une en faveur et l'autre en défaveur de la visite ont vu le jour. Récemment, le gouvernement britannique a refusé d'examiner cette dernière.

    Donald Trump serrera-t-il donc la main de sa Majesté? L'avenir le dira, mais si sa visite se confirme, elle nous garantira une salutation spectaculaire vu que le président américain maîtrise l'art particulier de donner une poignée de main.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Theresa May rejette une pétition contre la visite de Trump au Royaume-Uni
    Trump sera-t-il finalement accueilli au Royaume-Uni?
    Et si le Royaume-Uni interdisait l'entrée de Donald Trump?
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    visite, parlement britannique, Sadiq Khan, Donald Trump, reine Elisabeth II, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik