International
URL courte
28223
S'abonner

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés à New York hier, en signe d’unité avec les musulmans contre la politique de Donald Trump.

Une manifestation a eu lieu dimanche sur Times Square, sous le slogan « Je suis aussi musulman ». En lien avec la manifestation, les réseaux sociaux ont diffusé le hashtag #IAmAMuslimToog. Certains manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait voir une femme portant un voile aux couleurs du drapeau américain.

​Call to prayer at #iamamuslimtoo rally in Times Square, New York pic.twitter.com/Apb18d7wU2

La marche a été soutenue par des comédiens, des musiciens et des hommes politiques, parmi lesquels le maire de New York Bill de Blasio, l'homme d'affaires Russell Simmons et l'actrice Susan Sarandon.

Ce rassemblement contre l'islamophobie est devenu une démonstration de solidarité en faveur de l'égalité et de la tolérance.

Samedi 18 février, une manifestation monstre avait réuni 160 000 personnes, selon la police, et 500 000, selon les organisateurs, qui ont défilé à Barcelone en faveur de l'accueil des réfugiés et de l'ouverture vis-à-vis des migrants. Le rassemblement a réuni presque toutes les forces politiques et sociales, avec l'appui de personnalités du monde du spectacle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Trump signera de nouveaux décrets sur l’immigration
Les USA clarifient l'entrée des citoyens visés par le décret Trump sur l'immigration
Trump promet de gagner le procès lié à son décret sur l’immigration
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
réfugiés, musulmans, manifestation, Susan Sarandon, Russell Simmons, Bill de Blasio, Barcelone, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook