Ecoutez Radio Sputnik
    Le président américain Donald Trump, se serre la main avec le lieutenant général de l'armée américaine, H. McMaster, conseiller en sécurité nationale à sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, le 20 février 2017

    Trump nomme un général stratège à la sécurité nationale en remplacement de Flynn

    © AFP 2019 NICHOLAS KAMM
    International
    URL courte
    12314
    S'abonner

    Le président US actuel Donald Trump a nommé le général Herbert Raymond McMaster au poste de conseiller à la sécurité nationale, en qualifiant l’officier exercé d’«homme de très grand talent et possédant une expérience formidable».

    Le président américain Donald Trump a annoncé lundi avoir nommé le général Herbert Raymond McMaster au poste de conseiller à la sécurité nationale en lieu et place de Michael Flynn, qui a démissionné le 13 février.

    M. McMaster, agé de 54 ans, a pris part à la guerre du Golfe en 1991, puis il a servi dans les rangs de l'armée US en Irak après la chute de Saddam Hussein. Il a également été affecté par la suite à Kaboul, en Afghanistan, dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS), informe Reuters.

    Selon la décision de M. Trump le général-lieutenant à la retraite Keith Kellogg, qui était son conseiller à la sécurité nationale par intérim, servira maintenant le chef de cabinet du Conseil national de sécurité.

    S'adressant à la presse à West Palm Beach, en Floride, le président Donald Trump a également indiqué que John Bolton, ancien ambassadeur des États-Unis à l'Onu, servirait l'administration actuelle à une fonction qui lui serait attribuée ultérieurement.

    Le conseiller de Donald Trump à la sécurité Michael Flynn a quitté son poste au lendemain de la publication, dans le Washington Post, d'un article mentionnant une conversation téléphonique qu'il aurait eue en décembre avec Sergueï Kisliak, ambassadeur de la Fédération de Russie à Washington. Selon les médias, M. Flynn aurait entre autres évoqué le sujet des sanctions antirusses avec M. Kisliak.

    Le Kremlin a de son côté déclaré que la conversation téléphonique entre Michael Flynn et Sergueï Kisliak avait été mal interprétée.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Donald Trump est président depuis un mois: premier bilan
    Trump dénonce les médias US «malhonnêtes» et le «système corrompu»
    Lien entre le QG de Trump et Moscou: une absurdité, selon les renseignements US
    Démission du conseiller de Trump: Flynn dévoile sa conversation avec l'ambassadeur russe
    Tags:
    sécurité nationale, Sergueï Kisliak, Keith Kellogg, Michael Flynn, Herbert Raymond McMaster, Donald Trump, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik