International
URL courte
19483
S'abonner

La Russie a regagné sa place de premier producteur de pétrole brut au monde en décembre 2016, devant l'Arabie saoudite, les États-Unis, l'Irak et la Chine, selon la Joint Organisations Data Initiative (Initiative commune sur les données pétrolières).

Au mois de décembre 2016, la Russie a extrait 10,49 millions de barils de pétrole brut par jour, contre les 10,46 millions de barils extraits par l'Arabie Saoudite, selon des données recueillies par la Joint Organisations Data Initiative (JODI), rapporte l'agence Bloomberg. Tout cela, dans le contexte de l’accord conclu en décembre 2016 entre les 24 pays producteurs de pétrole qui ont promis de réduire leur production quotidienne.

Pour la première fois depuis mars 2016, la Russe a dépassé l'Arabie saoudite pour ce qui est du nombre de barils de pétrole extraits par jour, a fait remarquer Bloomberg, la troisième place étant occupée par les États-Unis. 

Dans le même temps, les exportations de pétrole au Proche-Orient ont diminué de 8,26 millions à 8 millions de barils en décembre, le taux de novembre représentant un chiffre record depuis mai 2003.

Lors d'une rencontre tenue le 30 novembre dernier, les pays de l'Opep se sont mis d'accord pour réduire leur production pétrolière de 1,2 million barils/jour jusqu'à 32,5 millions barils/jour. L'accord, qui engage les pays hors Opep, oblige ses participants à réduire leur production de 558 000 barils/jour. Conclu le 10 décembre 2016 pour une durée de six mois, sous les auspices conjoints de la Russie et de l'Arabie saoudite, l’accord est entré en vigueur le 1er janvier 2017.

Pour la première fois depuis 2001, les pays producteurs de pétrole ont signé l’accord visant à réduire la production et à soutenir les prix.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La Russie réduit l’extraction du pétrole en avance sur le calendrier de l’Opep
Pétrole: l’Iran augmentera l’extraction en dépit de l’accord avec l’Opep
Vers une stabilisation du prix du pétrole ?
Selon Lukoil, le pétrole coûtera 60 USD l’an prochain
L’OPEP veut réduire l’extraction de pétrole de 1,2 M barils/jour, les prix du brut montent
Tags:
accord, production, pétrole, OPEP, États-Unis, Arabie Saoudite, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook