Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'UE

    L'UE risque de perdre des «décennies d'intégration»

    © AFP 2019 Philippe Huguen
    International
    URL courte
    7123

    L'Union européenne doit apprendre à relever de nouveaux défis si elle veut garder son unité, estime l'ex-député du parlement polonais Tadeusz Iwiński dans un entretien avec Sputnik.

    Pour l'ancien député du Sejm Tadeusz Iwiński, le retrait du Royaume-Uni de l'UE va affaiblir ce dernier tant du point de vue économique que politique. « Les scénarios de l'avenir de l'Union ne doivent pas être tous peints en noir : je ne crois pas que l'UE finira par se dissoudre à condition qu'elle réagisse face à de nouveaux défis », indique l'ex-parlementaire.

    Selon lui, un éventuel retour à la Communauté économique européenne constituerait « une erreur » qui signifierait la perte de « plusieurs décennies » d'intégration. « En fait, il se peut qu'une union "à deux vitesses" se forme, mais ce serait désavantageux, car dans ce cas-là l'ensemble des pays se trouvant à l'extérieur de la zone euro se retrouveraient mis à l'écart », explique l'interlocuteur de l'agence.

    Il est peu probable que des décisions concernant le sort de l'Union européenne soient prises dans un avenir proche sur fond d'élections programmées dans trois de ces pays clés, à savoir les Pays-Bas, la France et l'Allemagne, indique M. Iwiński. Toujours d'après lui, un scénario dans lequel la Pologne quitterait l'UE est relativement impensable, le pays ayant adhéré à l'Union sur la base d'un référendum.

    M. Iwiński estime également que son pays ne doit pas mettre l'accent sur le risque de devenir dépendant de l'Allemagne, cette dernière étant le principal partenaire économique de la Pologne avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 100 milliards de dollars (94,9 mds EUR). Dans le même temps, Varsovie a besoin de « réconciliations historiques » avec la Russie et l'Ukraine.

    « Nous sommes déjà parvenus à cette réconciliation avec l'Allemagne, mais nous en sommes encore loin en ce qui concerne la Russie et l'Ukraine », constate l'ancien député.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Qu'écrivaient les médias sur la création de l'UE il y a 25 ans?
    «L’UE devrait se prononcer avant les USA sur les sanctions antirusses »
    Pas d'alliance Suisse - Royaume-Uni contre l'UE
    Tags:
    défis, intégration, Union européenne (UE), Diète, Tadeusz Iwinski, Pologne, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik