Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Claude Juncker

    Juncker promet au Royaume-Uni «une facture très salée» pour sa sortie de l'UE

    © AP Photo / Geert Vanden Wijngaert
    International
    URL courte
    38450

    Les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne «prendront des années» et la facture à payer sera «très salée», a averti mardi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devant des parlementaires belges.

    Alors que Londres s’apprête à déclencher la procédure de sortie de l’UE, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a de nouveau averti les Britanniques du coup que le pays devra payer pour le résultat du référendum sur le Brexit.

    « Ce sera une négociation difficile, qui prendra des années, pour nous mettre d'accord sur les modalités de sortie et pour nous mettre d'accord sur l'architecture future des relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne », a averti Jean-Claude Juncker devant les membres d'un comité réunissant des députés, sénateurs et députés européens belges.

    Et de souligner: « Il faudra que les Britanniques sachent, et ils le savent déjà, que ce n'est pas à coûts réduits, ou à coût zéro » qu’ils sortiront de l’UE. 

    Lors d’un référendum qui s’est tenu au Royaume-Uni en juin 2016, la plupart des Britanniques se sont prononcés pour la sortie de l’UE. La Chambre des Communes a ensuite approuvé un projet de loi sur le Brexit.

    Au terme du plébiscite, les analystes ont prévenu que le Brexit pourrait poser de nombreux problèmes  tant aux pays de l’Europe qu’au royaume, y compris des problèmes économiques, des problèmes causés par les différences de passeports et l’introduction de visas compliquant le libre déplacement des Européens, sans compter les pertes d'emplois qui en résulteraient.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Varsovie prévient l’UE que d’autres pays pourraient suivre l’exemple du Brexit
    Brexit: le Royaume-Uni craint la fuite des travailleurs européens
    La majorité des Britanniques s'opposent au blocage du Brexit
    Le Brexit pourrait coûter jusqu’à 1 md USD à l’Allemagne
    Pour «En marche!», la Russie est derrière le Brexit et l’élection de Trump
    Le parlement écossais vote contre le lancement du Brexit
    Tags:
    Bretagne, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik