International
URL courte
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)
355
S'abonner

Un diplomate nord-coréen se trouvait à l’aéroport de Kuala Lumpur le jour de l’assassinat de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen, d’après la police.

Un employé de l'ambassade de Corée du Nord en Malaisie se trouvait à l'aéroport de Kuala Lumpur le jour du meurtre de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a annoncé jeudi l'agence sud-coréenne Yonhap citant des sources au sein de la police malaisienne.

Selon l'agence, Hyon Kwang Song, 44 ans, deuxième secrétaire à l'ambassade de Corée du Nord, « a été filmé par les caméras de surveillance de l'aéroport international de Kuala Lumpur le jour où les quatre hommes suspects (qui seraient impliqués dans l'attaque contre Kim Jong-nam, ndlr) ont quitté le pays ». Les suspects sont rentrés en Corée du Nord le 17 février via Dubaï et Vladivostok.

Un ressortissant nord-coréen, en possession d'un passeport au nom de Kim Chol, a été victime d'une attaque à l'aéroport de Kuala Lumpur le 13 février dernier. Il est décédé lors de son transfert à l'hôpital. La Corée du Sud a plus tard annoncé qu'il s'agissait de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Le ministère malaisien de la Santé publique a déclaré qu'il ne pouvait pas confirmer l'identité de l'homme tué à l'aéroport en l'absence de tests d'ADN ou d'une procédure d'identification officielle par les proches de la victime. Les médecins n'ont pas trouvé de traces de blessures ni de piqûres sur le corps de l'homme et ne croyaient pas non plus que la mort aurait pu être la suite d'une crise cardiaque.

Selon les enquêteurs, le meurtre a été commis par deux femmes qui lui auraient jeté un poison au visage. Plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête. Les médias sud-coréens estiment qu'une substance neurotoxique aurait été utilisée pendant l'attaque.

Kim Jong-nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-il, avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon avec un faux passeport pour visiter Disneyland. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Meurtre de Kim Jong-nam en Malaisie (27)

Lire aussi:

Meurtre de Kim Jong-nam: les suspectes savaient qu’elles utilisaient du poison
Assassinat de Kim Jong-nam: un des suspects était spécialiste en chimie
Assassinat de Kim Jong-nam: un suspect arrêté en Malaisie
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Tags:
diplomates, meurtre, enquête, aéroport de Kuala Lumpur, Hyon Kwang Song, Kim Jong-nam, Kuala Lumpur, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook