International
URL courte
1519
S'abonner

La police malaisienne a retrouvé un agent neurotoxique puissant sur le corps de Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant de la Corée du Nord assassiné le 13 février. Il s’agit de VX, un poison classé comme arme de destruction massive par les Nations unies.

C'est du VX, un agent neurotoxique très puissant, qui a été utilisé pour assassiner Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant de la Corée du Nord, le 13 février dernier à Kuala Lumpura annoncé vendredi la police malaisienne. Les enquêteurs malaisiens vont essayer de déterminer d'où provenait cet agent chimique mortel.

Ce poison est une version plus mortelle du gaz sarin — indolore, inodore et hautement toxique, utilisé comme arme chimique, a précisé la police en présentant les résultats d'une analyse toxicologique préliminaire.

Des traces de VX, classé comme une arme de destruction massive par les Nations unies, ont été retrouvées dans des échantillons prélevés sur le visage et les yeux de Kim Jong-Nam, précise l'AFP.

Le VX s'attaque au système nerveux et musculaire, et peut provoquer la mort en quelques minutes après une exposition.

L'une des assaillantes supposées aurait présenté des signes d'empoisonnement au VX, selon la chaîne de télévision Channel News Asia. « Elle a eu des vomissements », a indiqué à la chaîne le chef de la police nationale, Khalid Abu Bakar.

Des images de vidéosurveillance de l'attaque perpétrée à l'aéroport de Kuala Lumpur montrent que Kim Jong-Nam avait été approché par deux femmes qui lui ont apparemment projeté quelque chose au visage. Cet homme corpulent âgé de 45 ans avait ensuite été pris en charge par du personnel de l'aéroport et avait succombé pendant son transfert à l'hôpital.

Plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête. Le corps du défunt n'a pas encore été remis à la Corée du Nord, une comparaison des ADN avec une personne de la famille du défunt étant nécessaire. Aucun proche ne s'est présenté jusqu'ici à l'hôpital de Kuala Lumpur où la dépouille de Kim Jong-Nam est conservée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Nouveaux détails sur le meurtre de Kim Jong-nam
Assassinat de Kim Jong-nam: un des suspects était spécialiste en chimie
Assassinat de Kim Jong-nam: un suspect arrêté en Malaisie
Kim Jong-nam, héritier au triste sort
Tags:
meurtre, enquête, Kim Jong-nam, Malaisie, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook