International
URL courte
211144
S'abonner

Grâce à la trêve établie en Syrie avec la participation directe de la Russie, des millions de réfugiés syriens ont la possibilité de revenir chez eux, estime l'ambassadeur russe auprès de l'Onu à Genève Alexeï Borodavkine.

Les efforts que la Russie fait pour établir la paix en Syrie aide l'Europe à surmonter la crise migratoire, a indiqué aux journalistes Alexeï Borodavkine, le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu à Genève.

« L'Europe est de nouveau sauvée par la Russie d'une nouvelle vague de migration », a déclaré le diplomate.

Il a aussi évoqué l'aide que la Russie accorde à la République arabe syrienne :

« la Russie livre de l'aide humanitaire, militaire et technique en grand volume… Mais la reconstruction de la Syrie, il faut le dire maintenant, demandera d'énormes ressources ».

En même temps, en commentant un article du Financial Times, il a souligné que l'Europe pourrait contribuer au prochain redressement de la Syrie. Dans sa publication, le quotidien britannique, se référant à plusieurs diplomates, a annoncé que la Russie voudrait pousser les pays d'Europe à participer financièrement à la reconstruction de ce pays ravagé par la guerre. Selon le quotidien, la question serait discutée lors des négociations à Genève qui ont débuté le 23 février.

La crise migratoire a touché un grand nombre de pays européens. L'Allemagne est parmi les pays les plus frappés par cette crise. Lors des 18 derniers mois, elle a accueilli plus d'un million de migrants, en particulier ceux qui fuient les conflits en Afghanistan, en Irak et en Syrie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Un Français qui «ne s’est jamais battu de sa vie» vit un enfer dans les geôles turques
Tags:
migrants, réfugiés, ONU, Alexeï Borodavkine, Europe, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook