Ecoutez Radio Sputnik
    Le département d'Etat américain

    Le département d'État US écrit un mémo «anti-fuite» qui fuite aux journalistes

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    448

    Le service juridique du département d'État US a préparé un document de quatre pages pour le secrétaire d'État Rex Tillerson avertissant des dangers de fuite d’infos par les employés de l’institution. Cependant, ce document, lui-même, a fuité aux journalistes.

    Un document interne du département d'État américain qui met en garde contre les fuites d'informations a rapidement fuité entre les mains des journalistes, informe le journal américain Washington Post.

    Le quotidien a réussi à obtenir un document interne intitulé « SBU : la protection des informations privilégiées » du 20 février, rédigé par Richard Visek, le conseiller juridique du département d'État pour le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson.

    Le mémoire, marqué lui-même SBU, est dédié à la protection des informations « sensibles mais non classifiées » (Sensitive But Unclassified, SBU), une désignation utilisée pour des documents qui ne sont pas techniquement secrets mais qui ne sont pas censés être partagés.

    En particulier, la note explique de quelle façon et dans quels cas le secrétaire d'État peut protéger des informations internes contre la divulgation et comment contrecarrer d'éventuelles fuites. Les auteurs soulignent que les fuites d'infos peuvent affecter la « volonté des hauts responsables de recevoir des conseils fiables et impartiaux », ce qui peut avoir un impact sur les décisions politiques.

    Le département d'État a refusé de commenter la situation, tandis que le porte-parole de l'institution, Mark Toner, a souligné la nécessité de protéger les informations confidentielles de la « divulgation non autorisée ».

    « C'est une compréhension de base de la situation avec laquelle les employés viennent à la fonction publique. C'est également une condition d'emploi, car le traitement incorrect d'informations remet en question leur loyauté », a déclaré M. Toner.

    Le Washington Post note que la direction du département d'État aurait l'intention de lutter sérieusement contre les fuites. Selon le journal, les protocoles des réunions de M. Tillerson ne sont maintenant disponibles que pour un nombre limité d'employés, tandis que la liste des personnes autorisées à la réunion du matin régulière avec le chef du département a été réduite. En outre, les fonctionnaires s'adressent à la direction en personne ou par téléphone, évitant l'utilisation des courriers électroniques.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

     

    Lire aussi:

    Wikileaks: la fuite orchestrée par un membre du parti démocrate
    Fuites ou contacts avec la Russie, de quoi les républicains ont-ils le plus peur?
    Le renseignement US aurait-il quelque chose à cacher à Donald Trump?
    Trump, président sous écoute? La Maison Blanche enquête
    Tags:
    information secrète, fuites, Département d'Etat des Etats-Unis, Rex Tillerson, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik