Ecoutez Radio Sputnik
    L'ambassade de Russie à Damas

    Tirs terroristes sur le quartier de Damas abritant l'ambassade de Russie

    © Sputnik. Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    10533

    Des terroristes ont tiré au mortier sur le quartier de Damas abritant l'ambassade de Russie en Syrie, rapporte un correspondant de Sputnik.

    Le quartier de Mazraa a essuyé ce dimanche des obus de mortier tirés par des terroristes.

    Deux projectiles ont explosé près de la représentation diplomatique russe sans faire de blessés.

    Selon des représentants de l'armée syrienne, le tir a été effectué depuis le quartier de Jobar, occupé par les organisations terroristes Ahrar al-Cham et le Front Fatah al-Cham (autrefois Front al-Nosra).

    Rappelons que la représentation diplomatique russe à Damas est régulièrement la cible des terroristes. Ainsi, elle a été visée les 2 et 3 février. Un projectile avait alors explosé sur le territoire de la mission diplomatique, entre un bâtiment administratif et plusieurs blocs d'habitation, l'autre était tombé à 20 mètres de l'entrée principale de l'ambassade. Moscou a alors soumis à l'examen du Conseil de sécurité de l'Onu un projet de déclaration condamnant les tirs contre l'ambassade russe à Damas. Toutefois, il a été bloqué.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    Tirs contre l’ambassade de Russie à Damas: l’Onu fait la sourde oreille
    Moscou condamne fermement la tentative d’attaque contre son ambassade à Damas
    Une double explosion à Idlib fait 45 morts et plus de 30 blessés
    Tags:
    terrorisme, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Jobar, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik