Ecoutez Radio Sputnik
    L'officier de la marine américaine William Ryan Owens tué au Yémen

    Le père d’un militaire US tué au Yémen demande une enquête

    © capture d'écran: YouTube
    International
    URL courte
    Situation au Yémen (2017) (67)
    16619
    S'abonner

    Le père d’un militaire américain tué au Yémen demande une enquête aux autorités des États-Unis et refuse de rencontrer le président Trump, venu rendre un dernier hommage à son fils.

    Le 28 janvier, l'officier de la marine américaine William Ryan Owens, originaire de l'Illinois, a succombé à ses blessures reçues lors d'une opération contre l'organisation terroriste Al-Qaïda, communique le Miami Herald.
    William Owens était membre des Navy Seals, corps d'élite de la marine américaine traditionnellement tenu au plus grand secret.

    Dans une déclaration de la Maison Blanche, samedi, le porte-parole Michael Short a décrit Ryan Owens comme « un héros américain qui a fait le sacrifice de sa vie au service de son pays ».

    Les responsables de l'administration Trump ont qualifié la mission de succès et ont fustigé les critiques du raid, disant que ceux qui remettaient en question son succès déshonoraient la mémoire de Ryan Owens.

    Son père, cependant, croit tout le contraire.

    « Je veux une enquête. Le gouvernement doit à mon fils une enquête », a-t-il déclaré dans un entretien au Miami Herald.

    Le président Donald Trump et sa fille Ivanka se sont rendus à la base aérienne de Dover pour rendre un dernier hommage à Ryan Owens, dont le corps y a été transporté à bord d'un Boeing C-17 militaire. Cependant, Bill Owens n'a pas voulu rencontrer le président.

    « Je suis désolé, mais je ne veux pas le voir. Je leur ai dit que je ne voulais pas rencontrer le président », a-t-il déclaré lorsqu'il a appris l'intention de Donald Trump de se rendre à la cérémonie.

    Ces dernières années, les États-Unis frappent régulièrement le groupe terroriste Al-Qaïda au Yémen, cependant il s'agit en règle générale de raids aériens.

    Trois haut gradés américains ont confié au New York Times que le commandement des opérations spéciales US avait préparé la mission depuis plusieurs mois.

    Selon un représentant du commandement central, « de telles opérations fournissent des données sur la logistique, les recruteurs et le financement d'Al-Qaïda ».

    Dans sa déclaration de dimanche, Donald Trump a qualifié l'opération de succès. Selon lui, le commando est parvenu à « obtenir des renseignements importants qui aideraient les États-Unis à prévenir des attaques terroristes contre leurs citoyens et contre les gens de par le monde ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation au Yémen (2017) (67)

    Lire aussi:

    Un haut responsable d'Al-Qaïda éliminé au Yémen
    Raid US contre Al-Qaïda au Yémen: 57 morts, dont 16 civils
    Yémen: non aux opérations terrestres américaines!
    Tags:
    décès, opération, enquête, SEALs, Al-Qaïda, Donald Trump, Yémen, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik