Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg

    Stoltenberg piégé par un canular: une expertise US confirme l’authenticité de sa voix

    © AFP 2017 THIERRY CHARLIER
    International
    URL courte
    5371

    Une expertise réalisée aux États-Unis confirme que la conversation mise en ligne par les farceurs russes Vovan et Lexus présente la voix du secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, écrit un portail d'information russe. Auparavant, l’Alliance avait nié l'existence de cette conversation.

    Des experts américains ont comparé la voix du secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, avec celle qui apparaît dans l'enregistrement que les spécialistes russes du canular téléphonique, Vovan et Lexus, ont mis en ligne et ont conclu qu'elle appartenait à une seule et même personne, indique le portail d'information russe Life.ru.

    Début février, le secrétaire général de l'Otan s'est retrouvé engagé dans une conversation avec le célèbre farceur Lexus. Au cours de la discussion qui a duré près d'une minute, le farceur, qui s'est fait passer pour le président ukrainien Piotr Porochenko, a posé à M. Stoltenberg des questions sur l'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance.

    L'Otan a alors nié fortement l'existence de ce coup de fil. Accusée de désinformation, le portail Life.ru s'est alors adressé à l'agence américaine VIP Protective Services qui a à son tour transféré les fichiers à une employée de la compagnie Owen Forensic Services, pour que celle-ci analyse la voix qui apparaît dans l'enregistrement mis en ligne par les deux humoristes.

    « Au cours de l'analyse acoustique, j'ai examiné plusieurs signaux sonores, les particularités de la voix. Une partie de ces particularités ont été calculées et comparées à l'aide d'une analyse spectrographique et celle de fréquence. Nous avons étudié les caractéristiques spectrographiques, auditives, tonales et verbales de la voix. Mon opinion, qui est fondée sur la formation et plus de 20 ans d'expérience, est que les locuteurs connu et inconnu (voix sur les enregistrements) sont une seule personne », indique Jennifer E. Owen dans son rapport, mis en ligne par le portail.

    La farce organisée par les deux spécialistes du canular téléphonique est un clin d'œil à la récente déclaration du président ukrainien. Plus tôt, le président ukrainien Piotr Porochenko avait déclaré qu'il souhaitait organiser un référendum sur l'adhésion de son pays à l'Otan. Conformément à la nouvelle doctrine militaire ukrainienne, Kiev juge le développement de la coopération avec l'Otan prioritaire. Les autorités du pays ont l'intention de rendre les forces armées conformes aux normes de l'organisation militaire d'ici 2020.

    Or, selon l'ex-secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, il faudra beaucoup de temps pour que l'Ukraine puisse remplir les critères nécessaires afin de devenir membre de l'organisation. Selon les experts, l'Ukraine n'intégrera pas les rangs de l'Alliance avant 20 ans.

    Jens Stoltenberg n'est pas le seul homme politique à être tombé dans les filets des farceurs russes. Ainsi, les humoristes russes Vovan et Lexus ont déjà tendu un piège à Piotr Porochenko, ainsi qu'au président turc Recep Tayyip Erdogan. Le dernier canular retentissant en date est la conversation avec la congressiste américaine Maxine Waters au sujet de l'agression russe au Limpopo.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    McCain aux humoristes russes: «Ce sont les temps les plus durs de ma carrière»
    Dur-dur, la vie sous «l'occupation russe» au Limpopo!
    Piégé par un canular, Saakachvili prédit à Kiev qu’elle va «s’attirer les foudres du ciel»
    Tags:
    voix, expertise, canulars, OTAN, Piotr Porochenko, Lexus (Alexeï Stoliarov), Vovan (Vladimir Kouznetsov), Jens Stoltenberg, États-Unis, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik