Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    Duterte prêt à faire à nouveau appel à la police pour sa lutte anti-drogue

    © AFP 2018 ERWIN MASCARINAS
    International
    URL courte
    3143

    Après avoir suspendu pendant un mois la participation de la police dans les opérations contre le trafic de drogues aux Philippines, le président du pays Rodrigo Duterte déclare qu’il est à nouveau obligé d’y faire appel.

    Le président philippin Rodrigo Duterte se dit obligé de lancer un nouvel appel à la police pour lutter contre le commerce de drogues, et ce, après qu'il a suspendu pendant presqu'un mois sa participation dans les opérations, indique l'agence Reuters. Le dirigeant philippin a précisé que pas toutes les unités policières ne seraient engagées.

    Connu pour ses déclarations fracassantes, Rodrigo Duterte s'est imposé en tant que dirigeant prêt à lancer des propositions inattendues dans le cadre de sa politique intérieure et plus précisément dans le domaine de la lutte anti-drogue.

    Parmi ses frasques les plus notoires, mentionnons ses précisions concernant son mandat en tant que maire de la ville de Davao et cette étrange histoire impliquant un individu que le président philippin aurait projeté hors d'un hélicoptère.

    Le chef de la police nationale philippine, Ronald dela Rossa, a signalé lundi que pendant plusieurs dernières semaines le trafic de drogues avait repris dans les rues du pays. Selon lui, les policiers sont prêts à rejoindre la campagne de lutte contre les drogues.

    Auparavant, les autorités philippines avaient annoncé la dissolution de toutes les unités de la police anti-drogue sur fond de cas d'abus révélés. Cependant, Rodrigo Duterte avait indiqué qu'il poursuivrait la lutte d'envergure contre les personnes dépendantes des drogues et contre ceux qui en font le trafic.

    Les méthodes de la lutte contre le trafic de drogues aux Philippines ont déjà été fortement critiquées. Selon les informations de l'Onu, depuis l'arrivée de Rodrigo Duterte au pouvoir, le 30 juin 2016, plus de 6 000 personnes liées au trafic de stupéfiants ont été tuées, en particulier dans le cadre d'enquêtes criminelles.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le président des Philippines déclare la guerre aux jeux d’argent
    Après avoir été invité pour prendre un café par Trump, Duterte se sent «saint»
    Inquiétés par Duterte, les USA privent les Philippines de leur aide
    La diplomatie en chantant avec Rodrigo Duterte
    Tags:
    lutte, police, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik