Ecoutez Radio Sputnik
    Nils Bildt

    Fox News admet que son «expert suédois» n'était pas si expert que ça

    © Photo. Youtube/NedtheDestroyer
    International
    URL courte
    180383

    La chaîne américaine Fox News a reconnu que l'expert présenté dans une des émissions en tant que conseiller pour les affaires de la défense et de la sécurité nationale en Suède n'était pas en vérité lié à l'appareil étatique du pays.

    Le journaliste de Fox News Bill O'Reilly a pris ses distances avec son récent invité, Nils Bildt, présenté comme un conseiller suédois pour les affaires de la défense et de la sécurité nationale. En effet, ce dernier ne participant pas au travail du gouvernement, il ne devait pas faire son apparition dans un programme sur les migrants et le crime en Suède, lit-on dans le New York Times.

    L'invité controversé est apparu dans l'émission The O'Reilly Factor de jeudi dernier afin d'appuyer les dires du présentateur selon lesquels l'immigration avait entraîné une flambée de violence en Suède. Or, selon les hauts responsables suédois, M. Bildt — ou du moins l'homme connu sous ce nom — n'est pas lié au domaine de la sécurité nationale suédoise.

    En outre, à consulter les archives judiciaires américaines, l'homme a lui-même un casier judiciaire aux États-Unis.

    Dans l'émission en question, le « conseiller » a partagé l'avis du président Trump, qui avait auparavant exprimé son inquiétude concernant la situation en Suède, et a parlé des affrontements dus aux migrants.

    « M. Bildt s'occupe des consultations en matière de lutte antiterroriste, c'est vrai, mais il faut préciser qu'il ne prend pas une part directe au travail du gouvernement suédois », a déclaré par la suite M. O'Reilly.

    « Pour être honnête, les informations en l'espèce que nous vous avons données étaient justes, pourtant, rétrospectivement, un invité plus compétent aurait dû s'exprimer contre l'immigration », a-t-il ajouté.

    Plus tôt, M. Bildt a déclaré que la chaîne lui avait attribué sa fonction inventée juste avant le programme. Fox News a de son côté réfuté cette accusation.

    Comme l'a découvert le New York Times, le nom de famille du faux expert est « Tolling ». Il est devenu Bildt en 2013 lorsqu'il a commencé sa carrière politique (l'ancien premier ministre suédois Carl Bildt porte le même nom de famille).
    Bien que Nils Bildt ait déclaré qu'il avait des liens avec l'ex-chef du gouvernement, ce dernier l'a démenti.

    En février, Donald Trump a déclaré, lors de sa prestation en Floride : « Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui est survenu hier en Suède. Suède ! Qui pourrait y croire. La Suède en a accueilli un grand nombre (de migrants, ndlr) et voilà, elle a des problèmes qui, comme elle le pensait, n'étaient pas probables ! »

    Vu que la Suède n'a connu aucun incident ce jour-là, sa déclaration a suscité une vague d'incompréhension et des moqueries. Enfin, le dirigeant américain a dû clarifier ce qu'il voulait dire. Selon un représentant de la Maison Blanche, Trump « n'évoquait pas un incident concret », mais sous-entendait l'ambiance générale en Suède, faisant référence au taux de criminalité élevé et à une série de heurts auxquels pouvaient prendre part des migrants.

    Le président lui-même a précisé par la suite que ses paroles n'étaient qu'une « allusion à une histoire sur les immigrés en Suède retransmise par la chaîne Fox News ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le Kremlin trouve inacceptables les paroles d'un journaliste de Fox News sur Poutine
    Fox News: "tuer le plus de Russes possible" pour sauver l'Ukraine
    "No-go zones" à Paris : Anne Hidalgo annonce une plainte contre Fox News
    Tags:
    faux, émeutes, migrants, expert, programme, Fox News, Suède, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik