International
URL courte
15480
S'abonner

L'armée syrienne et les troupes alliées ont lancé un assaut sur le quartier des hôtels au sud-ouest de la ville de Palmyre, a déclaré une source sur les lieux à Sputnik.

« L'armée et ses alliés sont en train de prendre d'assaut le quartier des hôtels au sud-ouest de Palmyre. Le château de la princesse du Qatar est déjà sous le contrôle de l'armée », a déclaré l'interlocuteur de Sputnik.

D'après la source, un deuxième groupe d'attaque de l'Armée syrienne libre (ASL) a lancé un assaut sur la ville du côté de la citadelle après sa libération des terroristes de Daech.

Plus tôt dans la journée de mercredi, les forces de l'armée syrienne, épaulées par les unités de volontaires locaux, ont rétabli le contrôle sur une bretelle stratégique à l'entrée de Palmyre, a appris Sputnik d'une source informée sur les lieux. Par la suite, les troupes gouvernementales syriennes ont délogé les terroristes de Daech de la citadelle antique de Palmyre.

Le 26 février dernier, les troupes gouvernementales et leurs alliés ont repris une hauteur d'importance stratégique à Palmyre (connue sous l'appellation « 939,5 »). L'armée a ainsi reçu la possibilité de contrôler le feu sur le «triangle de Palmyre» et la partie sud-ouest de la ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La France s’attend à un conflit majeur dans un futur proche, 10.000 soldats vont être engagés dans des exercices
Manœuvres militaires russes, porte-avions britannique: que se passe-t-il au large de la Syrie?
«Il faut que l'Europe parle à haut niveau avec la Russie», réitère Paris
Plainte contre Zemmour qui avait accusé l’Ined de «trafiquer les chiffres» de l'immigration
Tags:
armée, Armée syrienne libre (ASL), Etat islamique, Palmyre, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook