International
URL courte
7318106
S'abonner

D’après le président américain Donald Trump, la Corée du Nord constitue la plus grande menace pour son pays.

A en croire la chaîne américaine CNN, Donald Trump aurait qualifié la Corée du Nord de menace directe la plus importante pour la sécurité nationale des États-Unis.

Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche avec le premier ministre canadien Justin Trudeau le 13 février, le président américain s'était déjà prononcé sur ce sujet, estimant que la Corée du Nord était un grand problème pour la sécurité du pays.

« La République populaire démocratique de Corée est un énorme problème pour les États-Unis, et nous allons la surveiller de très près », a affirmé le président américain.

CNN révèle également que les États-Unis ont proposé d'introduire de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, qui a tiré un missile balistique en direction de la mer de Corée le 12 février.

Le président sud-coréen par intérim, Hwang Gyo-Ahn, a promis une « réponse appropriée » à ce tir. Au moment du tir, son homologue américain Donald Trump passait le week-end avec le premier ministre japonais Shinzo Abe. Le chef d'État américain assuré Tokyo du soutien total de Washington après le tir de ce missile balistique au mépris des résolutions des Nations unies.

« Je veux que tout le monde comprenne et soit conscient du fait que les États-Unis sont derrière le Japon, son grand allié », a déclaré Donald Trump.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les USA pourraient-ils réinscrire la Corée du Nord sur leur liste noire?
La Corée du Nord prépare le lancement d'un missile de moyenne portée
Menace nucléaire: Washington compare la Russie à la Corée du Nord
«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Tags:
missiles, menaces, ennemis, ONU, Justin Trudeau, Donald Trump, Corée du Nord, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook