International
URL courte
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
15427
S'abonner

Le groupe djihadiste Front al-Nosra essaie de regrouper les terroristes qui ont survécu aux attaques de l'armée gouvernementale en une seule Organisation de libération du Levant, selon l'ambassadeur russe en Syrie qui a accordé une interview à l'agence Sputnik.

Le groupe terroriste Front al Nosra est en train de créer dans les provinces syriennes d'Idlib et de Hama une importante coalition de groupes djihadistes baptisée Organisation de libération du Levant, a annoncé l'ambassadeur russe à Damas Alexandre Kintchak.

« Actuellement, à Idlib et dans le nord de la province voisine de Hama, il y a un processus actif de formation d'une nouvelle grande alliance de groupes djihadistes dénommée Organisation de libération du Levant, initiée par les djihadistes du Front al-Nosra. Plusieurs djihadistes « irréductibles » évacués des régions « pacifiées » se placent également sous ses drapeaux noirs — n'oublions pas qu'al-Nosra est une filiale syrienne d'Al-Qaïda », a indiqué le diplomate.

Auparavant, le gouvernement syrien a plusieurs fois proposé aux djihadistes assiégés par l'armée syrienne de se rendre et de déposer les armes pour quitter sains et saufs la zone des combats.

Hier, le chef de Daech Abu Bakr al-Baghdadi a reconnu la défaite de son organisation en Irak et adressé aux djihadistes un discours d'adieu. Toutefois, les experts estiment qu'il s'agit d'une manœuvre permettant aux terroristes de gagner du temps et de regrouper leurs forces.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

L'armée syrienne élimine l'un des chefs du Front al-Nosra à Deraa
Le Front al-Nosra attaque l’armée syrienne à Damas
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
alliance, Hayat Tahrir al-Cham, Front al-Nosra, Alexandre Kintchak, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook