International
URL courte
Situation au Yémen (2017) (67)
6311
S'abonner

Au moins sept membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués jeudi dans des raids intensifs de drones américains dans le sud et le centre du Yémen, rapportent des sources.

Ces attaques, inhabituelles par leur intensité, se sont concentrées sur les provinces d'Abyane et de Chabwa (sud), ainsi que dans celle de Baïda (centre), ont ajouté ces sources à l'AFP.

A l'aube, un drone a visé des jihadistes présumés rassemblés devant la maison d'un membre d'Al-Qaïda dans la vallée de Yashbum, dans la province de Chabwa, tuant quatre d'entre eux, a indiqué un responsable.

Dans la province voisine d'Abyane, un drone américain a visé une position tenue par Al-Qaïda à l'est de la ville côtière de Chaqra, sur le Golfe d'Aden, selon un autre responsable de la sécurité qui n'a pas été en mesure de fournir un bilan de cette deuxième attaque.

Mais c'est dans la province centrale de Baïda que les drones américains ont été les plus actifs avec plusieurs raids contre des cibles dans la région de Sawmaa, fief d'Al-Qaïda, selon un responsable local et des sources tribales.

Trois combattants présumés d'Al-Qaïda ont péri dans des attaques de drone à Al-Qaïfa, également dans la province de Baïda, selon ces dernières sources.

Certaines sources ont parlé d'au moins dix attaques dans la province de Baïda.

C'est dans cette dernière province que des forces spéciales américaines avaient mené le 29 janvier une opération commando contre un site d'Al-Qaïda.

Mais ce premier raid d'envergure sous l'administration de Donald Trump avait mal tourné avec la mort d'un militaire américain et de plusieurs femmes et enfants. Trois soldats américains avaient aussi été blessés dans des combats.

Le président Trump a défendu cette opération, vivement critiquée aux Etats-Unis et par des ONG. Mardi, il a expliqué au Congrès que l'opération lui avait été décrite par son secrétaire à la Défense comme "une grande réussite ayant fourni de grandes quantités de renseignement vitaux" sur le réseau jihadiste.

Depuis mars 2015, plus de 7 400 personnes ont été tuées dans le conflit au Yémen, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un coordinateur humanitaire de l'Onu, Jamie McGoldrick, a donné un bilan beaucoup plus élevé en citant une estimation de 10 000 civils tués.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation au Yémen (2017) (67)

Lire aussi:

Le père d’un militaire US tué au Yémen demande une enquête
Huit femmes et un enfant tués dans un raid aérien au Yémen
Moscou crie à la catastrophe humanitaire au Yémen
Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Tags:
américain, frappe aérienne, drone, États-Unis, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook