International
URL courte
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
5511
S'abonner

Depuis son investiture, le 45e président des États-Unis utilise un portable non sécurisé qui est loin d'être immunisé contre les attaques des «hackers malveillants», une véritable source d’inquiétudes pour les services secrets américains qui se préoccupent aussi des tweets de Donald Trump.

Les démocrates au Congrès américain tirent la sonnette d'alarme au sujet du portable non sécurisé du président Donald Trump qui met en jeu, selon eux, la sécurité nationale des États-Unis, et 15 membres de la Chambre des représentants ont adressé à la commission de la Surveillance et la réforme du gouvernement une lettre, dont RT a obtenu copie.

« Nous demandons à la commission […] d'organiser des auditions suite aux informations alarmantes, selon lesquelles le président Trump met en cause la sécurité nationale, en négligeant les mesures de sécurité les plus simples dans toutes les sphères, de l'usage d'un smartphone Android non sécurisé jusqu'à la discussion en public de la stratégie nucléaire des États-Unis dans le restaurant du club Mar-a-Lago en Floride lui appartenant », lit-on dans le document.

Les membres démocrates du Congrès se réfèrent de toute évidence à la récente rencontre entre le président américain Donald Trump et le premier ministre japonais Shinzo Abe. Les deux dirigeants ont alors discuté d'un nouvel essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord dans une salle de restaurant mal éclairée, en consultant des documents à la lueur des flashs de leur téléphone portable.

Début février, deux sénateurs démocrates américains, Tom Carper et Claire McCaskill, s'étaient déjà officiellement adressés au secrétaire à la Défense James Mattis, en demandant des clarifications de la part de l'administration quant aux pratiques du nouveau locataire de la Maison Blanche.

On sait que Donald Trump aime marteler sa politique à coups de tweets, ce qui pose problème, le 45e président des États-Unis utilisant un téléphone personnel non sécurisé, malgré les recommandations de ses conseillers.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

Lire aussi:

Des tweets en espagnol pour faire comprendre Trump aux Mexicains
Trump s'adresse aux hackers russes… Les démocrates le prennent au sérieux
Trump approuve le rapport sur les «hackers russes»: une simple tactique?
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
sénateur, tweet, portable, essais, politique, Android, Chambre des représentants des Etats-Unis, Congrès des États-Unis, chaîne de télévision russe RT, Claire McCaskill, Tom Carper, James Mattis, Melania Trump, Donald Trump, Shinzo Abe, Floride, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook